La Caravane de la diversité s’arrête à l’école Immaculée-Conception

Par Redaction Shawinigan
La Caravane de la diversité s’arrête à l’école Immaculée-Conception
À l'arrière en partant de la gauche: Audréanne Campeau, chargée de recherche (SANA), Myriam Lortie, agente de développement et de communications (SANA), Éric Leclair, conseiller en partenariat (MIDI), Marie-Claude Brûlé, directrice générale SANA, Maurenn Adegbidi et Florence Poirier-Duhamel, animatrices- recherchistes et Mario Boulanger, directeur de l’école Immaculée-Conception. À l'avant, les élèves, Nana-Fiddauss Diallo Assoumane, Loucy Vignola, Hadiza Diallo Ousman et Chad Bergeron. (Photo : (Photo courtoisie))

MULTICULTURELLES. Une centaine d’élèves du 2e et du 3e cycle de l’école Immaculée-Conception ont participé le 30 janvier à un atelier portant sur le développement de l’identité des jeunes dans un contexte de diversité culturelle.

Tout au long de la présentation, les élèves ont discuté de leurs points communs, de leurs différences, de ce qui les unit dans le «vivre ensemble». L’activité visait à promouvoir le respect des différences et engager le dialogue afin de bâtir un environnement sans discrimination ni intimidation.  Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote visant à développer une sensibilisation accrue du respect des autres chez les jeunes du primaire pour en faire des citoyens accomplis.

L’activité a été réalisée grâce à un partenariat avec le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan et avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) qui a financé la venue de la Caravane de la diversité à l’école. Depuis 2015, l’organisme a accueilli plus de 300 nouveaux arrivants issus d’une cinquantaine de nationalités. La mission du SANA de Shawinigan est de faciliter l’intégration d’une personne en provenance d’une autre ville ou d’un autre pays dans notre communauté.

Rappelons que l’école Immaculée-Conception accueille des élèves de 11 nationalités et offre un programme d’accueil et de francisation en plus de permettre l’usage de ses locaux pour le programme de francisation du Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des