La Chambre de commerce garde le cap

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
La Chambre de commerce garde le cap
(Photo : Courtoisie)

AFFAIRES. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Shawinigan (CCIS) vient de conclure son assemblée générale annuelle et de déposer son bilan 2020.

Les derniers mois ont été riches en rebondissements et la CCIS a dû sortir ses atouts pour garder la tête hors de l’eau. Geneviève Racine, directrice générale de Chambre de commerce et d’industrie de Shawinigan, dresse somme toute un bilan positif de la dernière année. En poste depuis deux ans, Geneviève Racine, affirme que «les nombreux programmes mis en place par les différents paliers du gouvernement ont permis d’innover et d’offrir une variété d’activités à l’ensemble des membres. Plusieurs actions ont donc permis à la CCIS de se démarquer par son offre de service»

La CCIS a profité des circonstances pour peaufiner son Plan stratégique. La CCIS mise sur l’équilibre budgétaire, le recrutement de nouveaux membres et en particulier de jeunes entrepreneurs. «Les modèles d’affaires ont évolué. On a questionné nos membres pour connaître leurs besoins, leurs attentes face à la chambre». La CCIS compte aujourd’hui 356 délégués et 215 entreprises membres.

Une présence publique renforcée

Les activités publiques et de formation de la CCIS ont touché près de 535 personnes en 2020. La CCIS a présenté près d’une vingtaine d’activités en cours d’année.

«On est allés chercher les programmes gouvernementaux auxquels on avait droit. Ça nous a donné un gros coup de main. Tout ça a fini par occuper l’année et d’avoir des résultats positifs», ajoute Mme Racine.

La Chambre a aussi présenté une formule renouvelée et virtuelle de son 27e Gala distinction Desjardins et honoré plusieurs entrepreneurs de la région pour leurs accomplissements et leurs réussites. «On l’a ouvert à un plus grand nombre de personnes et dépassé les 500 personnes. C’est une année d’adaptation beaucoup où on a valsé. On a réussi à livrer, à répondre aux besoins immédiats. Et on compte poursuivre sur cette lancée», assure-t-elle.

Changement de garde à la présidence

Geneviève Racine travaillera aux côtés d’un conseil d’administration renouvelé depuis la dernière assemblée générale. Il y aura changement de garde à la présidence de la Chambre, le mandat de Stéphane Gignac, le président sortant, étant arrivé à son terme. Il cède sa place à Donald Angers, l’actuel président-directeur général du Centre d’excellence en efficacité énergétique. M. Angers, qui avait déjà assumé la présidence de la Chambre, se réjouit de prendre de nouveau les rênes d’une équipe qu’il qualifie de bien portante et qui a fait ses preuves. M. Angers compte «explorer de nouveaux sentiers afin de bonifier l’offre de services de la Chambre et le rayonnement des entreprises d’ici».

Les 11 administrateurs de la CCIS ont tous été élus par acclamation. À l’exécutif Donald Angers (Président) président-directeur général du C3E, Indira Moudi (1ere Vice-présidente), présidente de Viandes Lafrance 2e (Vice-président), Frédéric Laflamme, de Lavery et Vickie Désaulniers (Secrétaire-trésorière), de la firme MNP.

Stéphane Gignac, copropriétaire d’Imprimerie Gignac et Étiquettes Unik et président sortant de la CISS demeure, mais cette fois tant que simple administrateur, tout comme Julie Lefebvre de General Cable, Mylen Pellerin copropriétaire d’Uniprix Pellerin et Bureau, Martin Dumont de PMA Assurances, Marie-Ève Normandin de Les Gonflés, Mylène Raymond de Triade et Francis Grenier de Desjardins Entreprises. La photographe Geneviève Trudel administratrice depuis six ans, laisse sa place. Elle continuera toutefois à présider le comité organisateur du Gala distinction Desjardins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires