La danse passe en virtuel à St-Tite!

Boris Chassagne, Initiative de journalisme local
La danse passe en virtuel à St-Tite!
(Photo : courtoisie)

DANSE. Le Festival Western de St-Tite, cette grande messe de la musique et de la culture country du Québec passe en mode virtuel pour sa 53e édition, du 11 au 20 septembre.

Guylaine Bourdages aime la danse et la musique country aussi. Cette chorégraphe trifluvienne de renommée internationale est depuis 2018, coordonnatrice de la programmation de danse sous chapiteau du Festival Western de St-Tite.

Pour danser en toute sécurité cette année, Mme Bourdages fera le pari du numérique et recrute une équipe québécoise de professeurs et chorégraphes de danse country pour y arriver.

«On a 18 professeurs d’un peu partout dans la province qui vont chacun enseigner une danse», via Facebook. Au Québec, les chorégraphes comme Nathalie Pelletier, Stéphane Cormier seront de la fête. Ils vont proposer des créations originales, mais aussi s’inspirer du travail de chorégraphes internationaux avec lesquels Mme Bourdages travaille depuis quelques années au Festival Western de St-Tite, comme Rob Fowler, Dan et Kelly Albro, Darren Bailey et Kate Sala.

Faudra être connecté pour danser

On fait comment alors pour danser ensemble lors des sessions virtuelles de St-Tite? «On s’installe un mini studio ou on se loue une salle parfois. On voit des commentaires des gens qui dansent avec nous et qui nous font coucou d’un peu partout sur la planète: en France, au Japon, aux Îles-de-la-Madeleine, à Québec ou Montréal. Les gens dansent dans leur salon chacun chez eux. C’est notre façon de garder contact tout le monde ensemble.»

Qu’est-ce qu’elle aime autant dans le country? «C’est une musique que j’aime beaucoup. Ça se fait en ligne et quand tu n’as pas de partenaire, tu peux aller danser quand même. C’est une belle façon de se retrouver, comme dans le temps, une belle occasion de réunir des gens de plusieurs générations différentes. Les petits enfants, les parents et les grands-parents qui dansent ensemble.»

Les sessions de danse sont présentées sur Facebook en après-midi et en soirée les 12, 13, 19 et 20 septembre prochains. Ouverts à tous, ils s’adressent aux danseurs de niveaux variés (intermédiaire, avancé, premiers pas et débutants). Les sessions vont durer entre 30 et 45 minutes et seront probablement modérées en direct via la page Facebook de l’événement de danse virtuelle.

La nomade de la chorégraphie country

Guylaine Bourdages est à Trois-Rivières depuis le mois juin. Elle passe normalement le plus clair de son temps en France où travaille depuis 15 ans en tant que chorégraphe et professeure nomade de danse country. « Je suis plus en France qu’au Québec, mais depuis un an ou deux j’essaie de revenir un petit peu aux racines parce que ça me manque! Si je peux attraper l’automne cette année, ce serait bien de voir un peu de couleurs ! » Mais, il faudra d’abord danser!

Plus de détails sur la page Facebook de l’événement Facebook/DANSE COUNTRY Festival Western de St-Tite 2020

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des