La Fondation Impact de Montréal s’implique à Shawinigan

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La Fondation Impact de Montréal s’implique à Shawinigan
Parc Paul-André Potvin (Photo : courtoisie)

SPORTS. La Fondation Impact de Montréal a annoncé la construction d’un nouveau mini-terrain multisports au parc Paul-André Potvin, un premier terrain du genre hors du grand Montréal.

Le premier terrain érigé par la Fondation a été en 2018 dans le quartier Saint-Michel, et un second en 2019 au parc Joe-Beef dans le quartier Pointe-Saint-Charles. Le mini-terrain sera conçu à partir de gazon synthétique, ce qui permettra à la population d’y pratiquer différents sports, et bien sûr, le soccer.

«C’est un privilège pour Shawinigan d’être la première ville à l’extérieur de Montréal à recevoir un mini-terrain multisports de la Fondation Impact de Montréal. On sait qu’on a une qualité de vie incomparable à Shawinigan et c’est toujours un plaisir de voir que notre ville suscite de l’intérêt», explique le maire de Shawinigan, Michel Angers. «L’ajout d’un terrain synthétique au parc Paul-André Potvin est un plus pour ce parc où il y a déjà des terrains de tennis. Ce sera une belle destination sportive.»

Le CF Montréal a approché la Ville de Shawinigan pour savoir si le parc Paul-André Potvin était disponible pour l’installation de la surface, et la collaboration s’est faite naturellement entre les deux entités.

L’appel d’offres sera lancé bientôt par le CF Montréal pour la construction du terrain qui devrait commencer après la période de dégel, et la livraison est prévue pour le mois d’août prochain.

«C’était important pour nous d’aller au-delà de l’île de Montréal avec ce projet et nous avons eu l’opportunité de soutenir les citoyens de Shawinigan. Nous sommes reconnaissants envers tous ceux et celles qui ont été impliqués dans ce projet», a déclaré la présidente de la Fondation, Carmie Frassetti Saputo.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marjolaine Bacon
Marjolaine Bacon
2 mois

J’en suis très heureuse. Je souhaierais que vous puissiez conserver l’erable qui est au bout du terrain de soccer. Quand ils ont fait le terrain, c’est moi qui leur a dit que j’etais d’accord pour le terrain de soccer mais ne couper pas l’erable C’est un beau coin entourer de vertures. En plus c’est dans ma rue.