La Fondation Sunny D. Extrême veut maintenir les liens virtuels avec les aînés dans les CHSLD

Par Redaction Shawinigan
La Fondation Sunny D. Extrême veut maintenir les liens virtuels avec les aînés dans les CHSLD
Au total, en 2019, ce sont 267 jeunes Sunny qui se sont investis bénévolement auprès d’aînés en CHSLD, totalisant plus de 11 000 heures de bénévolat. (Photo : courtoisie Facebook)

INTERGÉNÉRATIONNEL. Dans l’impossibilité de poursuivre à court terme le Programme Sunny Action en raison de la crise sanitaire qui prévaut dans les CHSLD du Québec, la Fondation Sunny D. Extrême vient de dévoiler une plateforme web pour permettre de maintenir les liens entre les jeunes et les aînés dans les centres d’hébergement.

Pour garder les liens, de loin! est une plateforme web alimentée par des jeunes bénévoles de 12 à 17 ans qui souhaitent offrir de leur temps pour entrer en contact avec des aînés de façon virtuelle, en partageant des photos, des dessins et des vidéos. «C’est un contact entre aînés et jeunes par la musique, le chant, l’exercice, des messages de solidarité et d’encouragement pour créer des liens et briser l’isolement», explique Alain Desbiens, président-fondateur de la Fondation Sunny D.Extrême.

Les jeunes ont le loisir de déposer leur matériel directement sur le site web de la Fondation (https://fondationsunnyd.org/) et les CHSLD et résidences pour aînés inscrites peuvent les télécharger et les visionner, avec leurs résidents. Il est même possible de tenir des rencontres en direct, entre des aînés et des jeunes, au moyen de tablettes disponibles dans les différents lieux d’hébergement.

«Alors que nous étions à coordonner le déploiement de l’édition 2020 de Sunny Action – projet qui permet aux jeunes de faire du bénévolat dans les CHSLD durant la période estivale –, nous nous sommes retrouvés en pleine crise sociosanitaire avec la COVID-19. Il nous est vite apparu que le Programme Sunny Action tel qu’on le connaît ne pourrait pas se réaliser intégralement selon les paramètres auxquels nous étions habitués : rencontre avec nos jeunes bénévoles, visites dans les CHSLD, heures de bénévolat auprès des aînés. Mais il nous apparaissait encore plus important de développer un moyen de demeurer en contact avec eux, de leur offrir, d’une autre façon, du Sunny!», a pousuivi Alain Desbiens.

Le Shawiniganais lance dont une invitation aux  jeunes de 12 à 17 ans et aux responsables de CHSLD et résidences privées à prendre part à ce grand mouvement de solidarité pour briser l’isolement des aînés du Québec en s’inscrivant sur le site www.fondationsunnyd.org.

À propos de la Fondation Sunny D.Extrême

La mission principale de Sunny D.Extrême est de faire le pont entre les générations par le biais d’activités intergénérationnelles.  Mise sur pied par Alain Desbiens en 2007, en mémoire de son fils de 14 ans, Sunny Desbiens, décédé accidentellement, et qui avait l’habitude de rendre maints services et partager sa joie de vivre dans sa communauté, en particulier avec les personnes âgées.

Réalisant l’impact que son fils avait eu, Alain Desbiens crée la Fondation Sunny D.Extrême pour lui rendre hommage et inciter les jeunes de partout au Québec à faire de même. Le nom du Programme Sunny Action évoque également les rayons de soleil apportés par l’action des jeunes auprès de nos ainés.

Depuis maintenant huit ans, le Programme Sunny Action invite les adolescents de 12 à 17 ans à s’impliquer bénévolement dans les CHSLD du Québec pendant la période estivale. Chaque semaine, les adolescents réalisent un minimum de trois heures de bénévolat dans l’un des centres d’hébergement. Au total, en 2019, ce sont 267 jeunes Sunny qui se sont investis bénévolement auprès d’aînés en CHSLD, totalisant plus de 11 000 heures de bénévolat.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des