La médaille militaire d’un Latuquois mort en 1945 vendue sur eBay

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
La médaille militaire d’un Latuquois mort en 1945 vendue sur eBay
La sépulture du Latuquois Lewis Arthur Bachelder repose dans le cimetière militaire de Groesbeek, en Hollande où quelque 2338 Canadiens ont été inhumés. (Photo : courtoisie)

GUERRE. Une médaille militaire décernée à un Latuquois mort au combat en 1945 a été vendue la semaine dernière sur eBay pour 229$ CAN.

Résident au 271, rue Kitchener à La Tuque en 1941, Lewis Arthur Bachelder était membre du Black Watch (Royal Highland Regiment) du Canada lorsqu’il fut tué le 26 février 1945 à l’âge de 24 ans, soit un peu plus de deux mois avant que l’Allemagne nazie ne capitule. Le fils de George et Margaret Golley Bacheldor a été inhumé au cimetière militaire canadien de Groesbeek, en Hollande.

La Croix du Souvenir (Memorial Cross) vendue sur eBay avait une mise initiale fixée à 99$ US et s’est vendue près du double. La médaille militaire était accompagnée d’une photo de son épitaphe et de la copie d’un certificat émis par la Canadian Active Service Force et signé le 9 juillet 1941 par Lewis Arthur Bachelder lui-même. Le Latuquois y mentionne notamment sa date de naissance (3 décembre 1920) et son état matrimonial. On apprend ainsi qu’il s’était marié un peu plus tôt avec Mary Whyte McLeod, d’Avonmore en Ontario.

Il est difficile de savoir comment cette Croix du Souvenir s’est retrouvée sur les sites d’enchères comme eBay mais il existe un marché lucratif pour ces souvenirs de guerre. À la fin de la guerre, le gouvernement remettait cette médaille aux parents ou aux veuves des militaires morts au combat.

Peu connu ici au Québec, Dave Thomson est surnommé «medal detector» du côté du Canada anglais. L’Ontarien traque depuis plusieurs années ces médailles de guerre écoulées sur le web par des vendeurs plus attirés par l’appât du gain que par la préservation des souvenirs de soldats morts au combat.

Dave Thomson était l’un des enchérisseurs de la médaille du Latuquois mais impossible de savoir s’il a remporté la mise, L’Écho ayant tenté en vain de le rejoindre. Par contre, dans un journal local, M. Thomson expliquait sa démarche, lui qui a acheté au fil des ans plus de 1000 souvenirs militaires, dont 400 Croix du Souvenir comme celle de Lewis Arthur Bacheldor.

Lorsqu’il retrace ces objets commémoratifs aux enchères, l’Ontarien entreprend alors des démarches auprès des familles afin de leur offrir d’acquérir le souvenir au prix qu’il a lui-même payé. Dans d’autres cas, Dave Thomson fait des approches auprès de musées locaux, de légions ou de municipalités.

Dans le cas de la médaille militaire du Latuquois, Dave Thomson s’apprêtait à offrir au maire de North Stormont – dont fait partie Avonmore – et à la Royal Canadian Legion de Finch de rapatrier ce souvenir de guerre dont les véritables racines sont davantage latuquoises qu’ontariennes…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des