La mémoire du Chanoine Langevin honorée

Par superadmin

La Ville de Shawinigan a honorée la mémoire du Chanoine Langevin en rebaptisant le centre communautaire de Sainte-Flore à son nom.

«À la suite d’une recommandation de son comité de toponymie, le conseil municipal a décidé d’honorer l’oeuvre du chanoine Raymond Langevin par cette désignation officielle, dont le nom demeurera bien vivant dans la communauté de Sainte-Flore», a expliqué le maire Michel Angers au cours d’un point de presse.

Le chanoine Langevin a été le directeur-fondateur du Séminaire Sainte-Marie de Shawinigan, érigé canoniquement par Mgr G.-L. Pelletier, le 16 juillet 1949. Il dirige alors les débuts de cette institution scolaire et assiste à la bénédiction de la nouvelle bâtisse du boulevard des Hêtres par le Cardinal Paul-Émile Léger, le 27 septembre 1953. On y donne le cours classique d’une durée de huit ans. Il tient les rênes de l’institution jusqu’en 1964, à l’époque de la grande réforme scolaire, alors qu’on ampute le niveau collégial du cours classique pour ne conserver que les cinq années du niveau secondaire.

De 1964 à 1977, le chanoine Langevin occupe la cure de la paroisse Saint-Paul du secteur Grand-Mère. Pourvu d’une conscience sociale peu commune, il fonde le «Noël des Nôtres» à la télévision communautaire locale à l’automne 1969. L’événement de charité a célébré sa 40e édition en 2008.

Il vit la dernière étape de sa carrière ecclésiastique à la tête de la paisible paroisse de Sainte-Flore, de 1977 à 2004. La communauté paroissiale célèbre avec éclat en 2004 ses 60 ans de prêtrise. Il décéda le 31 octobre de la même année.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires