La physiothérapie préopératoire

La physiothérapie préopératoire

Très rares sont ceux qui ont déjà entendu parler de la physiothérapie préopératoire. Habituellement, vous êtes plus familier avec les traitements de réadaptation ayant lieu après une chirurgie, alors que le muscle a besoin de reprendre sa forme pour agir comme il le faisait originalement. Toutefois, une bonne préparation du corps avant la chirurgie pour grandement changer la donne et même, diminuer le temps de guérison. Quand les muscles, les os et les articulations sont dans un état optimal avant la procédure, l’impact de l’inévitable perte musculaire et de la raideur articulaire est minimisé suite à la procédure. Essentiellement, plus une personne est forte avant une chirurgie,meilleures sont les chances d’une récupération rapide et facile après la chirurgie.

Pourquoi faire de la physiothérapie préopératoire?

Lorsque vous en êtes à devoir subir une chirurgie, c’est que votre blessure ne pourra se guérir seule. Toutefois, entre le moment où vous prenez compte que vous devrez subir une chirurgie et le moment réel de l’opération, il peut s’écouler beaucoup de temps. Lors de cette période, la douleur ainsi que la peur de se blesser vous amènent à surprotéger votre blessure et du même coup à moins utiliser votre membre ou articulation. C’est dans ce cas que nous notons un déconditionnement, c’est-à-dire, une diminution de la masse musculaire, de la force, de la mobilité et de la proprioception. S’il y a eu déconditionnement préopératoire, lorsque vous commencerez la réadaptation physique après l’opération, il faudra tout recommencer à zéro! En plus de préparer votre articulation ou votre membre atteint, l’entraînement avant l’opération permettra d’augmenter la circulation sanguine, qui est essentielle pour une guérison rapide. La plupart des exercices préopératoires peuvent être faits à la maison. Il suffit donc de consulter votre physiothérapeute pour connaître les bons exercices pour votre condition.

La physiothérapie préopératoire est donc un traitement corporel qui permettra à votre corps de le garder dans sa forme optimale d’ici l’opération. Pour ce faire, il faut commencer les traitements plusieurs semaines avant la date de l’opération.

Durant la physiothérapie

Votre physiothérapeute évaluera votre condition physique ainsi que l’état de votre blessure, en vous faisant pratiquer des mouvements que vous faites quotidiennement (porter des sacs, monter des escaliers, etc.). Par la suite, en travaillant toujours en vue du jour de votre chirurgie, le professionnel créera un plan de réadaptation préopératoire afin d’établir une fondation solide pour une récupération rapide. Tout comme pour la collaboration postopératoire, vous pouvez vous attendre à ce que votre thérapeute travaille avec vos médecins pour faciliter votre récupération même avant votre chirurgie. Les patients qui sont physiquement préparés pour une chirurgie peuvent quitter l’hôpital plus rapidement et sont moins susceptibles de souffrir de complications.

Le thérapeute vous aidera à vous familiariser avec les aides de marche et autre matériel de soutien comme les béquilles, les marchettes et les cannes, le cas échéant. Vous découvrirez les bonnes techniques, l’importance de la respiration et l’amplitude de mouvements des exercices importants que vous ferez après la chirurgie. Ceci réduira le stress et les inquiétudes associés au retour à la maison et faciliter votre indépendance.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des