La plus vieille quincaillerie familiale au Canada en expansion

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
La plus vieille quincaillerie familiale au Canada en expansion
L'ouverture d'une nouvelle usine à Desbiens, le réaménagement de la quincaillerie à Sainte-Thècle et le développement d'une nouvelle ligne de produits (portes intérieures) à Shawinigan a nécessité des investissements de 1,8 million$ explique Marc-André Lebel, photographié ici devant le magasin original à Sainte-Thècle. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

INVESTISSEMENTS. Pour la première fois en 129 ans d’histoire, Pierre Naud inc. met les pieds en dehors de la Mauricie.

L’entreprise dirigée par les frères Philippe et Marc-André Lebel, membres de la 4e génération, a ouvert en début d’année une usine de portes et fenêtres à Desbiens, dans la région du Lac Saint-Jean. Cette production était auparavant assurée à Sainte-Thècle pour les fenêtres et à Shawinigan pour les portes.

«Notre groupe a grossi dans les dernières années mais pas notre capacité de production. Nos délais de livraison étaient rendus trop longs», explique Marc-André Lebel. «Maintenant, nous avons une usine ultramoderne qui nous permet de quadrupler notre gamme de produits.» En fait, Pierre Naud inc. s’est porté acquéreur des actifs d’une usine en faillite au Lac Saint-Jean et a réembauché le personnel.

Opérant sous le nom de Portes et Fenêtres Fusion, l’entreprise développera aussi une ligne de produits destinés au secteur semi-commercial. «Nous étions seulement dans le résidentiel auparavant mais avec ces fenêtres en aluminium extérieur-intérieur et un cœur en PVC pour faire une barrière thermique, nous nous attaquons à un nouveau marché», poursuit Marc-André Lebel.

C’est à Sainte-Thècle que Pierre Naud a ouvert sa première quincaillerie en 1890.

La nouvelle usine approvisionnera donc les six quincailleries du groupe en Mauricie (Sainte-Thècle, La Tuque, Saint-Ubalde, Lac-aux-Sables, Trois-Rivières et Shawinigan) mais ses produits seront aussi distribués dans des Rona et Home Hardware du Lac Saint-Jean. «C’est sûr que ce n’est pas possible de faire ça en Mauricie car le nom de Naud vient avec celui de BMR.»

Investissements à Sainte-Thècle et Shawinigan

Cette délocalisation de la production en dehors de la région a évidemment soulevé des craintes quant à des pertes d’emplois mais les frères Lebel avaient des plans. À SainteThècle, où se trouve le magasin original fondé par Pierre Naud en 1890, la quincaillerie a été aménagée dans l’espace réservé à la fabrication des fenêtres. Auparavant, toute la quincaillerie était au 2e étage auquel on accédait par une porte au rez-de-chaussée.

«Notre deuxième plancher servira de salle de formation pour les employés, prévoit Marc-André Lebel. Sainte-Thècle est très important pour notre famille parce que c’est ici que tout a commencé. Ça deviendra le point central de nos opérations.» Avec plus de 200 employés au total, Pierre Naud inc. a même procédé récemment à l’embauche d’une employée spécifiquement dédiée aux ressources humaines.

Enfin, les employés de Sainte-Thècle, qui étaient affectés à la fabrication des fenêtres, seront transférés à Shawinigan qui produira dorénavant des portes intérieures seulement. «Nous avons acheté de nouveaux équipements là-bas et nous en profiterons aussi pour rénover la quincaillerie», termine Marc-André Lebel.

 

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Louis Massicotteclaire BeaucheminRéjean BaconJean-Marc Lapointe Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jean-Marc Lapointe
Invité
Jean-Marc Lapointe

Bravo,

Réjean Bacon
Invité

Mes souvenirs d’enfant en 1950…j’étais en amour avec Michèle Naud…Elle était fine avec moi. Mais je ne lui jamais dit…Tout mes mauvais coup tournait autour du magasin Leblanc, ses vieilles filles, Ti-Gus Je suis à écrire un livre et Ste Thécle est au centre des événements…

Louis Massicotte
Invité
Louis Massicotte

Intéressant. Je serai acheteur de votre livre s’il y a beaucoup de vrai histoire du village.

claire Beauchemin
Invité
claire Beauchemin

Meilleurs voeux de succès dans ces projets novateurs. Tante Claire