La propriétaire du pitbull cède son chien à la SPA Mauricie

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
La propriétaire du pitbull cède son chien à la SPA Mauricie
Depuis 2010, la Ville de Shawinigan oblige les propriétaires de chien de type pitbull a détenir une assurance-responsabilité civile de 1 million$. (Photo : Deposit Photos)

EUTHANASIE. Même si elle avait menacé de prendre tous les moyens afin de garder sa chienne, la propriétaire du pitbull qui a agressé mortellement un yorkshire miniature le 25 avril dernier à Shawinigan l’a finalement remis mardi  à la SPA Mauricie qui verra à l’euthanasier.

En entrevue avec Le Nouvelliste lundi, Debrah Auger avait déclaré que «ça va prendre l’armée et la GRC pour entrer ici. Je vais prendre tous les moyens pour garder ma chienne.» Quelques heures plus tôt, la Ville de Shawinigan lui avait donné cinq jours pour procéder à l’euthanasie de l’animal.

Rappelons que lors de l’attaque du pitbull prénommé Bloody, la propriétaire du yorkshire miniature avait également subi une morsure à l’avant-bras droit. Suite à cet incident qui avait fait l’objet d’une plainte, une évaluation comportementale de l’animal avait été réalisée par deux vétérinaires de la SPA Mauricie dont le rapport a été transmis à la Ville de Shawinigan.

Dès l’annonce de la décision rendue par le conseil municipal, l’équipe de la SPA Mauricie s’est rendue sur les lieux du domicile de la propriétaire du chien, Bloody, afin de s’assurer de sa compréhension et de sa collaboration en regard de la décision rendue.

Quelques heures après la visite de la SPA Mauricie, celle-ci a contacté un patrouilleur de l’organisme afin de céder son chien. Une vingtaine de suivis ont été effectués auprès de la propriétaire du pitbull depuis le début de l’événement. La SPA Mauricie tient à souligner que la propriétaire de Bloody a collaboré tout au long du processus malgré la décision difficile qui a été rendue.

«Bien que cette décision implique l’euthanasie du pitbull, celle-ci a été prise par la Ville de Shawinigan afin d’assurer la sécurité et la protection des citoyens. Je remercie l’ensemble des intervenants pour leur collaboration dans ce dossier», a indiqué Daniel Cournoyer, président de la SPA Mauricie.

«Cette situation est regrettable et ne devrait jamais se produire. La petite chienne de la victime est malheureusement décédée lors de cet événement et sa propriétaire a été blessée ,  s’est exprimé pour sa part le directeur général de la SPA Mauricie, Marco Champagne.

Par ailleurs, la SPA Mauricie rappelle l’importance de la maîtrise de son chien, en tout temps. Si un citoyen est victime d’une morsure, qu’elle soit banale ou non, il est invité à communiquer avec la SPA Mauricie pour faire un signalement à toute heure du jour ou de la nuit, et ce, sept jours sur sept, avec son service d’urgence.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des