La réfection du chemin des Pommiers en 2021?

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
La réfection du chemin des Pommiers en 2021?
Réclamée depuis plus de 20 ans par les citoyens qui l'empruntent pour se rendre à leur domicile, la réfection du chemin des Pommiers pourrait bien avoir lieu en 2021. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

VOIRIE. La Ville de Shawinigan a déposé une demande au ministère des Transports du Québec pour la réfection en 2021 du chemin des Pommiers, dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides.  

Si cela se concrétise, il s’agirait de l’aboutissement d’une demande adressée depuis plus de 20 ans par les résidents habitant en bordure de ce tronçon. «Ça serait LA réalisation de mon mandat», a déclaré le conseiller du district des Montagnes, Claude Grenier, lorsque rejoint par L’Hebdo.

La Ville de Shawinigan a soumis son dossier en juin aux volets «Redressement des infrastructures routières locales» et «Accélération des investissements sur le réseau routier local» qui garantiraient le remboursement de 90% du coût des travaux. «On a toujours dit aux citoyens qu’on irait de l’avant quand on aurait des subventions. La Ville ne peut faire ça toute seule, ça coûterait des millions$ à réaliser.»

Des chantiers majeurs du même genre ont été réalisés cet été alors que 1,7 million$ a été investi dans la réfection des rangs Saint-Pierre et Saint-Michel, dans le secteur Shawinigan-Sud, et 3,6 millions$ pour le chemin de la Vallée-du-Parc, dans le secteur Grand-Mère.

Long de 3,5 kilomètres, le coût des travaux de réfection du chemin des Pommiers serait sans doute quelque part entre ces deux montants. «Le service d’ingénierie de la Ville a fait un travail extraordinaire pour compléter le dossier afin qu’on le dépose dans les délais», souligne Claude Grenier qui n’hésite pas à dire que ce tronçon est l’un des pires du territoire. «Il y a des gens qui brisent leur voiture et c’est une route dangereuse pour les cyclistes.»

Soulignons que le conseil municipal a aussi déposé, dans les deux mêmes volets, une demande similaire pour la réfection du chemin de Sainte-Flore.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Y.Bronsard
Y.Bronsard
5 mois

Bonne nouvelle et peut être en profiter pour passer l’eau potable dans la section e l’ancienne ville Shawinigan

Robert Laforest
Robert Laforest
5 mois

Il reste 1,5 km de tuyau à passer dans ce chemin pour que les résidents aient accès à de l’eau potable. C’est connu, ces résidents qui ont des puits de surface ou artésien n’ont pas en majorité, une eau dite potable. Dans les 3 dernières années, ces mêmes résidents ont enduré les passages des bétonnières, bruyantes et vibrantes, aux 5-10 minutes qui allaient livrer le béton, où? à l’usine de traitement de l’eau potable.
Le chemin est dangereux, oui, désagréable, oui, on va le refaire, oui, mais laisser ses résidents à des services de l’avant-dernier siècle, ça c’est non. C’est le temps d’en profiter pendant que les gouvernements provincial et fédéral appuient grandement les projets d’infrastructure, aussi bien refaire la route et passer l’eau du même coup. Il me semble que ça coûterait moins que réaliser les deux projets séparément.
Dans un autre 20 ans, quand ce sera encore le temps de refaire le Chemin des Pommiers, le service d’eau coûtera encore plus cher. Et d’ici là, nous continuerons à acheter de l’eau potable en cruche.
La ville est fière d’obtenir de grosses subventions pour refaire la route. Mais ça, c’est une évidence, venez y passer, vous comprendrez. Le défi est plutôt de nous emmener au 21e siècle, où nos maisons auront une valeur ajoutée.
Et n’oubliez pas que nous payons les taxes de notre siècle!