La SOPFEU et le MFFP lèvent l’interdiction de feux en partie

Par Redaction Shawinigan
La SOPFEU et le MFFP lèvent l’interdiction de feux en partie

FEUX. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a décidé de modifier l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Cette décision, prise en collaboration avec la SOPFEU, entraîne une levée partielle de l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité.

Compte tenu des conditions météorologiques qui ont évolué, la mesure est modifiée à compter du 25 juin à 8h.

Avec le passage de la pluie sur une grande partie du territoire, les risques associés aux feux à ciel ouvert diminuent dans plusieurs régions, ce qui permet au MFFP de lever une partie de l’interdiction qui est en vigueur depuis la mi-juin.

L’interdiction reste en vigueur dans les territoires où les précipitations ne sont pas encore tombées, ainsi que dans le périmètre visé par la mesure d’interdiction d’accès en forêt sur les terres du domaine de l’État, en raison du feu de forêt majeur toujours actif dans le secteur de Chute-des-Passes.

Les secteurs toujours visés par cette mesure sont la Côte-Nord et le Saguenay-Lac-Saint-Jean (Sept-Rivières, Minganie, Golfe-du-Saint-Laurent, Haute-Côte-Nord, le Fjord-du-Saguenay, et Maria-Chapdelaine pour leur portion comprise à l’intérieur du rectangle délimité sur la carte.

Présentement, 24 incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 501 incendies de forêt ont touché 63 424,6 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 236 feux pour une superficie de 27 310,2 hectares.

La collaboration de tous est essentielle pour que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure a pour but de limiter les risques d’incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des