La Tuque : un employé aurait fait du trafic à l’école

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

L’animateur à la vie étudiante de l’école secondaire Champagnat de La Tuque, Raphaël Bérubé, est accusé de trafic de cannabis. Il a comparu en plaidant non coupable le 15 juin dernier. Lorsque la Commission scolaire de l’Énergie (CSÉ) a appris que l’accusation formelle a été portée à l’endroit de l’employé, la CSÉ l’a relevé de ses fonctions la semaine dernière.

Des sources très sûres ont confirmé à l’Écho que l’employé aurait fait du trafic de cannabis auprès d’élèves à l’école secondaire Champagnat.

 

Rencontrée à ce sujet, la directrice de l’école Champagnat, Julie Gagnon, nous a référé à la CSÉ pour des commentaires. «Comme le dossier est en justice, nous n’émettrons aucun commentaire, a indiqué la conseillère en communication de la CSÉ, Renée Jobin. On savait que l’employé faisait l’objet d’une enquête, mais nous devions attendre qu’il y ait une accusation formelle avant d’agir.»

 

Le procureur de la couronne, Me Mathieu Poliquin, a indiqué que les événements reprochés auraient eu lieu entre le 1er et le 30 octobre 2009.

 

De son côté, l’avocat de la défense, Me Denis Otis, nous a signifié que le dossier était toujours sous étude, et qu’il ne pouvait commenter à ce stade-ci des procédures.

 

Raphaël Bérubé devra se présenter au palais de justice de La Tuque le 18 novembre prochain, pour l’enquête pro format, un procès sans assignation de témoins.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des