La vie en bande dessinée de David Gélinas

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
La vie en bande dessinée de David Gélinas
(Photo : Patrick Vaillancourt)

L’Hebdo poursuit sa série de reportages pour vous permettre de découvrir les futurs résidents de J’ai mon appart’ qui entreront dans leur nouvel appartement supervisé en décembre prochain. Ces appartements sont destinés aux personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience intellectuelle.

***

Quand les balbutiements du projet J’ai mon appart’ont débuté il a plus de trois ans, cela s’est avéré une chance inespérée pour David Gélinas, 42 ans et sa mère Rita Savard âgée de 76 ans, qui venait tout juste de perdre son conjoint. Le choix de David comme futur résident a apaisé -Mme Savard, qui savait que la sécurité de son fils allait être assurée.

Pourquoi vouloir ton propre appartement ?

«Avoir son appartement, c’est avoir son propre chez-soi. Je ne voulais pas aller dans une famille d’accueil. Un appartement supervisé, ça sera bien, et si j’ai quelqu’un dans ma vie un jour, je vais avoir mon appartement. C’est une opportunité inespérée parce qu’on ne savait pas si j’allais être choisi. Je pleurais de joie au début quand je l’ai su et j’ai eu de la misère à me ressaisir. C’était le party dans ma tête. Ça va être un peu comme Chambres en ville, mais appart’ en ville», explique David Gélinas.

«Ça va être un peu comme Chambres en ville, mais appart’ en ville»

– David Gélinas

« C’est une solution rêvée pour nous pour m’enlever un poids sur les épaules à penser à ce qui arriverait à David quand je ne serais plus là. C’est dur pendant toute une vie de penser à ça pour son enfant avec une déficience », exprime la mère.

Qui -as-tu hâte de recevoir chez toi ?

« Je veux inviter Alexis, Karine et Félix, des amis que je me suis fait avec le projet. J’ai des nouveaux amis et ça me soulage parce que la solitude, je n’étais plus capable. Plus tu vieillis, la solitude ça pèse lourd. Je veux inviter aussi ma mère, ma sœur, mon beau-frère », répond David.

Est-ce qu’il y a un objet important que tu veux apporter ?

« J’ai hâte de voir les grandeurs de mon appart’ pour savoir ce que je peux emmener. C’est certain que je veux avoir mon ordinateur, ma TV, mes appareils électroniques, mes livres, mes bandes dessinées, mes choses pour dessiner… Mais c’est sûr que je veux installer la peinture de mon premier chien Prince que j’ai eu. »

Quelle est ton occupation ?

Depuis presque deux ans, David travaille à l’hôpital de Shawinigan-Sud. «Quand mon père est décédé, on a commencé à me trouver du travail. Ça ne me dérangeait pas, en autant que ça paye, indique David avec un sourire. Je fais du triage avec les papiers qui arrivent. C’est agréable et je me suis fait des nouveaux amis. Avant la pandémie, c’était quatre jours par semaine, et là c’est deux jours par semaine. »

Quelles sont tes passions ?

« J’aime beaucoup dessiner. Mes personnages sont tous inventés. J’ai eu la piqûre très jeune avec les Maîtres de l’univers. J’aime regarder des dessins animés, jouer à des jeux vidéo, et regarder des DVD. Ma série préférée c’est Buffy contre les vampires. J’aime beaucoup la musique, et surtout Dalida, c’est ma Céline Dion à moi. Quand j’ai entendu la voix de Dalida, ça m’a frappé ! -Elle est entrée dans mon cœur et elle n’est jamais ressortie. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires