La Ville de Shawinigan à la recherche de trois sauveteurs

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
La Ville de Shawinigan à la recherche de trois sauveteurs
Il manque encore trois sauveteurs pour combler l'équipe de la Ville de Shawinigan. (Photo : courtoisie )

EMPLOIS. À quelques jours de l’ouverture des piscines publiques, il manque toujours trois sauveteurs pour combler l’équipe du Service des loisirs de la Ville de Shawinigan.

En date de vendredi , vingt sauveteurs et assistants-sauveteurs avaient été recrutés mais pour assurer l’ensemble des heures d’ouverture des piscines publiques, il en faut trois supplémentaires. «C’est la première fois que nous sommes confrontés à cette situation», explique Véronique Gagnon-Piquès.

L’agente aux communications souligne que la situation n’est pas unique à Shawinigan, plusieurs autres villes sont aux prises avec le même problème. Consciente que l’emploi nécessite de travailler parfois en soirée et les weekends et que l’utilisation du téléphone cellulaire y est interdite, la Ville a bonifié le salaire horaire à 15.75$. Il s’agit d’un emploi avec un horaire variant de 30 à 40 heures par semaine.

La baignade dans les piscines publiques devrait débuter autour de la Saint-Jean si la température est au rendez-vous. Dans l’hypothèse que la Ville ne puisse trouver ses trois sauveteurs manquants, il est possible qu’elle soit obligée de réduire les heures d’ouverture mais rien n’a été décidé en ce sens jusqu’ici.

Rappelons qu’on retrouve quatre piscines publiques (Parc Antoine-St-Onge, Parc Saint-Maurice, Parc Franck-Gauthier et Station Plein-Air Val-Mauricie) et une plage publique (Plage du Parc des Piles à Saint-Jean-des-Piles) sur le territoire de Shawinigan.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des