Lac-à-la-Tortue: les travaux encore prolongés

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Lac-à-la-Tortue: les travaux encore prolongés
À quand la fin des travaux? (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

TRAVAUX. Encore une fois, les délais pour les travaux d’égout et d’assainissement des eaux du lac à la Tortue sont reportés. Les citoyens devraient pouvoir se brancher au réseau de la Ville à compter du mois d’octobre prochain.

Lors de l’assemblée publique du mois d’août qui s’est déroulée mardi dernier, le conseil municipal a adopté une résolution pour la prolongation du mandat de surveillance des travaux à la firme Pluritech puisque les travaux devaient être clos au 15 août dernier.

«Je n’ose plus avancer de date pour la fin des travaux. On se faire dire une date par l’entrepreneur, mais elle n’est jamais respectée. Encore une fois, il faut que l’entreprise termine le travail, et ensuite les pénalités et les possibles recours judiciaires s’enclencheront», avance le maire Michel Angers.

Rappelons qu’en plus du retard dans les travaux, certains citoyens se sont branchés illégalement au réseau d’égout de la Ville alors qu’ils n’avaient pas l’autorisation. Deux contrevenants ont dénoncé leur acte et ils ne seront pas pénalisés. Par contre, la Ville de Shawinigan sait que plusieurs autres citoyens se sont branchés illégalement. «Nous sommes en train de faire l’échantillonnage de tout ça, mais nous ne savons pas combien il y en a pour le moment. Ça semble être concentré à un endroit. Pour les deux contrevenants, il n’y a pas eu d’impact sur le réseau, ils étaient connectés, mais ils n’avaient pas de toilette. C’est certain que les autres contrevenants auront une amende. La soumission pour le nettoyage de la conduite sera fixée avec le nombre de kilomètres que nous aurons à nettoyer. Plusieurs citoyens nous ont dit qu’ils ne voulaient pas payer le nettoyage pour les contrevenants. On voulait l’embarquer sur le règlement d’emprunt global pour le projet, mais plusieurs personnes sont contre. On va commencer par voir l’étendue du problème et ensuite le conseil prendra une décision», précise le maire Angers.

Rappelons que les travaux en entier devaient être terminés en novembre 2018, mais en raison de plus de 1000 directives de changement pour le chantier, les travaux sont toujours en cours. Le règlement d’emprunt au départ qui était de 40,8 M$, dont 83% du coût total provient du programme FEPTEU (Fonds pour l’eau potable et du traitement des eaux usées) du gouvernement fédéral, est passé à 52 M$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des