L’ADN d’un bon pitch : les conseils de Félix-Antoine Huard

Par Equipe Redaction
L’ADN d’un bon pitch : les conseils de Félix-Antoine Huard
Sur la photo, de gauche à droite: Michael Perreault, vice-président du Club entrepreneur et étudiant en Microédition et hypermédia; Léa Mathias, étudiante en Sciences humaines, profil Administration et membre du Club entrepreneur et Félix-Antoine Huard, conférencier et cofondateur de l’entreprise Rum&Code. (Photo : courtoisie Collège Shawinigan)

COMMUNICATION. Sur invitation du Club entrepreneur du Collège Shawinigan, l’entrepreneur shawiniganais Félix-Antoine Huard est venu offrir ses conseils à une centaine d’étudiants de Techniques de comptabilité et de gestion, de Sciences humaines, profil Administration ainsi que de Microédition et hypermédia lors d’une conférence sur le pitch de vente.

Toujours dynamique, le  cofondateur de Rum&Code leur a enseigné les 15 clés d’une présentation qui frappe l’imaginaire et qui donne des résultats. Les programmes ont souhaité participer à la conférence parce que les étudiants auront tous à réaliser ce genre de présentation dans leur vie professionnelle, que ce soit pour se vendre en entrevue, pour vendre une idée de projet, ou pour vendre des produits et services à leurs clients potentiels.

Même dans leur vie étudiante, ils ont souvent à présenter devant un groupe, à convaincre des gens. «Les conseils de Félix-Antoine sont arrivés au bon moment. Plusieurs de nos étudiants partent en stage dans les prochaines semaines. Ils pourront rapidement appliquer les conseils qu’ils ont reçus aujourd’hui», soulignait Stéphanie Bournival, enseignante au département d’Administration.

Le Club entrepreneur, qui a pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat au Collège et de développer des projets entrepreneuriaux, était heureux d’avoir offert cette opportunité de rencontre aux étudiants.  «Félix-Antoine Huard est un partenaire de longue date du Club, et il est toujours de bon conseil pour nous! On trouvait intéressante l’idée de permettre ce maillage avec nos collègues», mentionnait Michael Perreault, vice-président du Club.

L’activité a été rendue possible grâce à la participation financière des départements d’Administration et de Microédition et hypermédia.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des