L’art de bien manier le papier mâché

Par superadmin

Johanne Bourget a l’imagination débordante. Donnez-lui du papier, de la colle et de la peinture et elle créera des objets pratiques et colorés. Gageons que les deux enfants de cette mère de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ne s’ennuient pas à la maison!

Johanne Bourget est l’auteure du livre Le papier mâché au service de l’éducation . Miroirs, jeux de société, pots, sacs à main, banques, igloos, arbres, sont tous réalisables en papier mâché… puisque pour cette artiste «le papier mâché n’a pas de limite. Seule l’imagination en a.»

C’est en raison d’un défi lancé par son fils Anthony qu’elle commença a travailler avec ce matériau. Elle explique qu’il regardait, il y a quelques années, une émission à la télévision où des pantalons étaient fabriqués en papier mâché. Il mit sa mère au défi, sûrement sans savoir qu’elle aurait la piqûre. En 2004, elle décida d’écrire un livre sur le papier mâché destiné aux éducateurs ou aux parents voulant bricoler avec les enfants. «Le papier mâché a un merveilleux potentiel. N’importe quel enfant est capable, très jeune, vers 1 an et demi de le travailler. En plus de travailler à construire quelque chose, le produit fini devient un jeu, c’est éducatif!», affirme-t-elle.

Dans son premier livre, elle explique comment créer la pâte du papier mâché et donne des exemples de réalisation. Pour ce livre, elle travaille avec deux experts dans le domaine du papier mâché, Anthony et Tifany, ses deux enfants!

Johanne travaille actuellement sur un deuxième livre. Accompagnée de Kim Brouillette, elles veulent réaliser Créer sa garderie, où elles proposent de confectionner tous les jeux d’une garderie avec un budget de 1000$. La totalité des jeux devra être réalisée à partir d’objets recyclés, ce qui réduit considérablement les coûts de production.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des