Le 24e Défi Gratte-Ciel à la Cité de l’énergie en octobre

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Le 24e Défi Gratte-Ciel à la Cité de l’énergie en octobre
Menés par Yani Goulet, les pompiers de la Ville de Shawinigan auront bien sûr leur équipe lors du 24e Défi Gratte-Ciel. (Photo : Courtoisie APPS)

SANTÉ. La 24e édition de l’événement se tiendra les samedi 9 et dimanche 10 octobre alors que seize équipes bénéficieront à tour de rôle de 60 minutes pour gravir les 595 marches (équivalent de 38 étages) jusqu’au sommet de la tour.

Traditionnellement, les participants du Défi Gratte-Ciel provenaient surtout des services d’urgence (pompiers, policiers, militaires et ambulanciers), mais depuis l’an dernier, tous les corps de métier ou entreprises sont invités à former des équipes pour relever le défi.

Pompier au Service de sécurité incendie de Shawinigan, Benoît Ferland fait partie du comité organisateur du Défi Gratte-Ciel 2021. «L’an dernier, l’événement avait été organisé à la Cité de l’énergie, mais compte tenu de la pandémie, on avait dû prendre toute une série de mesures. Cette année va servir de vrai premier test en prévision de la 25e édition en 2022 qui sera aussi présentée à Shawinigan et qui coïncidera avec le 25e anniversaire de la Cité de l’énergie», explique-t-il.

Actuellement, douze équipes sont déjà inscrites sur une possibilité de seize. «On invite les entreprises à s’inscrire pour les quatre places qui restent à combler», indique Benoît Ferland. L’inscription est gratuite, mais un don d’un minimum de 300$ doit être fait à Dystrophie musculaire Canada.

Le porte-parole de l’événement, Normand Brathwaite, sera sur place les 9 et 10 octobre. Les gens peuvent faire des dons en ligne sans participer en visitant la page muscle.akaraisin.com L’objectif est d’amasser 130 000$ au Québec (180 000$ au Canada) qui est la province où les cas de dystrophie musculaire sont les plus nombreux au pays.

Un 5 à 7 réservé aux participants et leur famille sera organisé le samedi 9 octobre au sommet de la tour d’observation. Des food trucks seront aussi sur place pour la restauration. «Tout sera fait dans le respect des règles sanitaires, précise Benoît Ferland qui voudrait que l’événement devienne dans les prochaines années un événement à inscrire dans le calendrier touristique de la région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires