Le capitaine Bourque se lève avec quatre points

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le capitaine Bourque se lève avec quatre points
Mavrik Bourque (Photo : Olivier Croteau LHJMQ)

HOCKEY. Tout au cours de ce troisième match de la série contre l’Océanic, les Cataractes de Shawinigan ont été dans le siège du conducteur pour enregistrer un gain convainquant de 5-2 et prendre les devants 2-1 de la série 3 de 5.

C’est l’Océanic qui a donné le ton en début de rencontre avec quelques séquences offensives, mais chaque fois, le gardien de la dernière semaine dans le circuit Courteau, Antoine Coulombe a repoussé les attaques.

Lors du troisième tir des Cats pendant une descente à 2 contre 1, le capitaine Mavrik Bourque déjoue Creed Jones d’un tir des poignets légèrement dévié par le défenseur de Rimouski. Xavier Bourgault obtient une passe sur le jeu à 6:03.

Après une reprise vidéo, l’officiel Mathieu Menniti confirme le filet inscrit par Adam Raska après un retour de lancer. Xavier Cormier et Ludovic Soucy sont complices sur le jeu à 11:18.

La troupe de Ron Choules reprend le contrôle du jeu à la mi-période. Bien posté devant le filet, Bourque inscrit son deuxième du match sur un retour de lancer à 13:01, un tir de Xavier Bougault. Lorenzo Canonica obtient aussi une passe.

Alors que le cadran affiche une seconde à faire au premier vingt, Vasily Ponomarev contourne le filet de Jones pour marquer son premier de la série sur des aides de Marc-Antoine Pépin et Olivier Nadeau.

Les Cats ont dominé le jeu pour la moitié du deuxième engagement, jusqu’à ce que Jacob Mathieu inscrive son premier filet des séries en déjouant Coulombe en haut de l’épaule d’un tir des poignets, Cormier et Raska sont complices.

Encore une fois en fin de période, Shawinigan frappe avec seulement 10 secondes à faire alors que Bourque complète son tour du chapeau sur une brillante passe de Bourgault, Canonica obtient aussi une passe.

Les buts en fin d’engagement font mal, et les Rimouskois ont semblé s’en ressentir en troisième période alors que les Cats ont contrôlé le jeu. L’Océanic a tenté de brasser les Shawiniganais, en jouant de rudesse après les coups de sifflet.

Les Cats ont d’ailleurs capitalisé en avantage numérique à 6:04, alors que Vasily Ponomarev déjoue Jones à sa droite d’un tir bas des poignets après 9 secondes en avantage. Justin Bergeron et Bourque reçoivent des aides, un quatrième point dans le match pour le capitaine.

Statistiques

Tirs au but: Sha 34 Rim 24

Mises en échec: Sha 23 Rim 34

Avantage numérique : Sha 1/3 Rim 0/1

Commentaires d’après match

Comment le capitaine a-t-il perçu le déroulement de la rencontre? «On a encore des points à travailler, ce n’était pas un match parfait, mais on sort avec la victoire c’est ce qui importe en séries. Une game comme samedi, ça n’arrive pas souvent, c’est arrivé dans le feu de l’action. Personnellement, c’est sûr que ça fait du bien. Les deux premiers matchs, j’ai peut-être manqué d’opportunisme. C’est toujours le fun de marquer. Les buts en fin de période nous ont donné du momentum pour commencer les autres périodes.»

Pour l’entraîneur Ron Choules, les gros canons de l’équipe ont levé leur jeu d’un cran. «On a pas eu le début de match qu’on voulait, on s’est parlé entre la première et la deuxième, et les gars ont fait ce qu’ils avaient à faire. Défensivement on n’a pas donné grand-chose, mais il ne faut pas tricher. On est encore dans le processus d’apprendre. Le but en fin de deuxième a donné du momentum, mais je donne le crédit à Rimouski qui travaille toujours fort et qui essaye de nous déranger. Ça reste toujours le dernier match de la série le plus dur à gagner. Aussi, c’est ce qu’on s’attend d’Antoine Coulombe dans les séries. Il a monté son cran d’un jeu comme vétéran, ce n’était pas une saison facile parce que le coach changeait de gardien aux 2 games, mais j’ai choisi Coulombe comme numéro 1 dans les séries, et il va rester là tant qu’il va gagner.»

Du côté de l’entraîneur de l’Océanic, Serge Beausoleil a aimé le travail de ses troupes. «On ne peut pas dire qu’on n’a pas travaillé fort. On a ramené ça à 3-2, mais les deux buts en fin de période sont pour moi inacceptables. On ne peut pas laisser une équipe talentueuse comme ça sortir avec les rondelles et pas les marquer devant le filet, parce que ça fait très mal. On a créé des chances, surtout en deuxième période, mais le problème a été des buts en surnombre.»

2021/04/26, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/26, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/26, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/26, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/26, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires