Le Centre d’exposition Léo-Ayotte ouvre à nouveau ses portes

Par Redaction Shawinigan
Le Centre d’exposition Léo-Ayotte ouvre à nouveau ses portes
L’errance d’un sourire (détail), d’Isabelle Clermont et Eve Tellier-Bédard. (Photo : courtoisie)

CULTURE. Suivant les assouplissements dans les mesures gouvernementales en place, qui permettent maintenant l’ouverture des institutions muséales, le Centre d’exposition Léo-Ayotte ouvrira ses portes dès ce vendredi 18 février.

On y accueillera deux projets artistiques complètement différents.

Murmures et semences – Art numérique, création sonore et vidéo d’art

Dans un premier temps, l’exposition en art numérique «Murmures et semences» sera présenté par les artistes Isabelle Clermont et Eve Tellier-Bédard. Le duo propose une immersion dans son univers à travers leurs réflexions communes sur la nature via l’image numérique, la vidéo et le sonore.

«Un récit où la force des liens est racontée et où la fragilité est dévoilée. Elles insufflent leur magie créative en écoutant avec les doigts, avec la peau, avec l’émergence des pistils. Leurs rêves proviennent des fleurs et de leurs parfums. Leurs offrandes visuelles et sonores sont comme des pétales murmurant le souffle des nuits et le goût précieux de chaque journée.»

Info: www.isabelleclermont.com, www.evetellierbedard.com

Faut pas se leurrer – Peinture, installation

Porte à confusion (détail), de Gaëtane Dion

Dans un autre temps, l’exposition «Faut pas se leurrer», rassemble les oeuvres picturales et les installations de Gaëtane Dion.

«Interrogée sur la profondeur et la valeur de nos perceptions, l’artiste s’intéresse au rêve comme trace et comme théâtre pour créer ces mises en scène à la fois poétiques et improbables. Sommes-nous dupes de tous ces faux-semblants, de toutes ces façades qui s’érigent bien discrètement autour de nous? Oscillant entre le dramatique et le ludique, jumelant abstraction et figuration, ainsi, le mouvement, l’ombre et la lumière invitent le regardeur à ajuster le foyer de son appréhension face à ces mises en scène dissonantes où nos repères se noient souvent dans le confort de nos illusions. Info: www.gaetanedion.ca

***

Ces deux expositions seront présentées du 18 février au 4 avril, aux heures d’ouverture du Centre d’exposition Léo-Ayotte: du mercredi au vendredi de 10h à 16h30, samedi et dimanche de 12h à 16h. L’accès est gratuit. Info: www.leo-ayotte.ca

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires