Le CIUSSS offre des postes à toutes ses infirmières

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Le CIUSSS offre des postes à toutes ses infirmières
Nathalie Perron, présidente du FIQ-SPSMCQ, et Louis Brunelle, directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques pour le CIUSSS. (Photo : (Photo Audrey Leblanc))

SANTÉ. Les infirmiers et infirmières du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) se verront tous offrir des postes en fonction du nombre de jours qu’ils souhaitent travailler par semaine.

Ce sont 1342 infirmières et 30 candidates à l’exercice de la profession infirmière (CEPI) qui sont visées par ce changement.

Les représentants du FIQ – Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ-SPSMCQ) et du CIUSSS MCQ en ont fait l’annonce, mercredi, lors de la signature de la nouvelle convention collective locale.

Par cette mesure, le CIUSSS espère favoriser la rétention de son personnel et être plus attractif auprès de cette main-d’œuvre qui est en grande demande. «En détenant un poste permanent, ces personnes auront une garantie de salaire chaque semaine, connaîtront leur horaire et leur lieu de travail à l’avance, indique Louis Brunelle, directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques pour le CIUSSS. De cette façon, on pense diminuer le recours au temps supplémentaire.»

«Ce sont des gains qui vont permettre d’assurer une stabilité dans les équipes de travail et qui vont permettre d’offrir des vacances plus acceptables et des congés aux personnes qui sont sur le terrain. Ça va inciter les gens à accepter des postes à temps complet. Ça va diminuer la pression sur nos membres et aussi sur le temps supplémentaire obligatoire qui a atteint son apogée», renchérit Nathalie Perron, présidente du FIQ-SPSMCQ.

Présentement, environ 52 % des infirmières du CIUSSS ont un poste à temps plein. Pour l’instant, ces nouvelles mesures ne s’adressent qu’aux infirmières, mais le CIUSSS souhaite faire de même pour d’autres titres d’emplois, notamment aux infirmières auxiliaires et aux inhalothérapeutes.

Rappelons que la signature de la nouvelle convention collective locale découle d’un processus de négociation qui s’est achevé le 30 septembre dernier. Les parties se sont donné jusqu’au 21 avril pour la mise en application des 26 matières à la convention collective locale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des