Le Club jockey du Québec assouplit sa position

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Le Club jockey du Québec assouplit sa position
Dans un monde idéal, le Club jockey du Québec aurait voulu que la Régie des alcools, des jeux et des courses (RAJC) légifère pour l'usage du fouet mais devant l'immobilisme du législateur, Serge Lemieux a préféré être proactif et mettre en place ses propres nouvelles règles de piste. (Photo : (Photo L'Hebdo / Marie Eve Alarie))

HIPPODROME. Jugeant qu’il avait encore sa place pour assurer une communication entre le conducteur et le cheval, le Club jockey du Québec (CJQ) permettra l’usage du fouet lors de sa prochaine saison de courses sous harnais mais en l’encadrant sévèrement.   

L’automne dernier, le directeur général du CJQ, Serge Lemieux, faisait part de son plan d’interdire le fouet en 2019 mais souhaitait en même temps vouloir consulter les acteurs de l’industrie avant de statuer. «Il sera permis de fouetter mais le bras du conducteur devra rester en parallèle avec la piste, précise M. Lemieux en entrevue avec L’Hebdo. C’est-à-dire que le coup de fouet sera donné par la force du poignet et non de l’avant-bras comme cela se faisait jusqu’ici.»

L’extrémité du fouet, appelé mise, sera désormais interdit à l’Hippodrome de Trois-Rivières.

Selon le CJQ, cette façon de faire préserve la sécurité des conducteurs tout en réduisant au minimum la maltraitance faite au cheval. Autre changement, le fouet sera dépourvu de sa mise, c’est-à-dire l’extrémité du fouet dont la forme plus souple marquait plus violemment le cheval. «Si un jockey veut embarquer sur la piste avec une mise, on lui interdira tout simplement la course», mentionne Serge Lemieux.

Rappelons qu’en fin de saison dernière, le CJQ avait expérimenté deux programmes sans fouet à l’Hippodrome de Trois-Rivières. «J’étais dans un congrès récemment en Arizona et je m’en suis fait parler, souligne le directeur général. La question de la maltraitance aux animaux, c’est un enjeu de société pas juste au Québec. Je crois que notre initiative va faire des petits.»

La prochaine saison de courses sous harnais prendra son envol le 28 avril prochain et 41 rendez-vous sont au programme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des