Le conseiller Tremblay s’oppose à la réfection de l’aréna de St-Georges

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le conseiller Tremblay s’oppose à la réfection de l’aréna de St-Georges
Jean-Yves Tremblay. (Photo : L'Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN. Pour une quatrième fois en près de 10 ans alors que Michel Angers est maire de la Ville de Shawinigan, un vote a été nécessaire pour le règlement d’emprunt de 3,5 M$ pour la réfection de l’aréna Émile-Bédard du secteur Saint-Georges-de-Champlain suite à la demande du conseiller Jean-Yves Tremblay.

M. Tremblay a été le seul à s’opposer à ce règlement d’emprunt qui a été adopté majoritairement à huit contre un.

Il s’agissait d’un premier vote pour les élus de ce présent conseil municipal en poste depuis 2017.

Suite à une question d’un citoyen, le conseiller Tremblay a indiqué qu’il s’opposait à ce règlement en raison de la forte diminution du nombre de personnes qui fréquentent cet aréna. Selon le conseiller, on retrouvait 800 utilisateurs il y a cinq ans comparativement à 400 aujourd’hui.

Questionné par l’Hebdo au terme de l’assemblée publique, le conseiller Jean-Yves Tremblay est allé encore plus loin. «Une analyse a été faite depuis trois ans et demi par le Service des loisirs pour connaître le nombre de jeunes qui utilisent l’aréna. Il y avait une diminution. Le bâtiment devait être rénové très certainement, mais au lieu de mettre une patinoire avec un règlement de 3,5 M$, dont une subvention du gouvernement de 800 000$, on aurait pu faire autre chose avec toutes les demandes de loisirs qu’on reçoit comme le pickelball. On aurait pu convertir l’aréna pour un montant d’environ 1,5 M$. Avec le regroupement de hockey mineur à Shawinigan pour la prochaine année, trois arénas auraient été suffisants pour répondre à la demande. Pour moi c’est un investissement qui est mal placé.»

M. Tremblay a plutôt vu un projet global qui aurait pu répondre à une demande d’encore plus de gens. «On dépense 3,5 M$ pour une subvention de 800 000$ alors que le besoin n’est pas là. Quand on pense au projet de prolongement des pistes cyclables de 2 M$ où nous avons reçu une subvention d’un million de dollars, est-ce que ça pourra toucher plus de gens qu’un aréna?»

Les autres votes

Lors de la dernière assemblée de la mairesse Lise Landry en octobre 2009, le conseil avait donné son accord pour le projet de construction du club de curling à Grand-Mère. Le premier vote sous l’ère du maire Angers était en décembre 2009 alors que le nouveau conseil municipal nouvellement en poste avait réitéré l’engagement pris par le précédent conseil pour ce projet. Le conseiller Jacques Grenier avait alors demandé le vote. Un autre vote remontait en 2010 pour un projet de résidence pour personnes âgées au secteur de Saint-Jean-des-Piles. Il s’agissait d’un projet de 2 M$ où un crédit de taxes sur 35 ans avait été consenti. Alain Lord, Jean-Yves Tremblay et Josette Allard-Gignac avaient voté contre un engagement à contribuer. En juin 2012, le règlement avait aussi été contesté.

Puis, en mars 2013, un scrutin référendaire avait été décrété pour un projet d’agrandissement d’une salle d’acuponcture dans une résidence privée au secteur Shawinigan-Sud.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
AnniePatrickBernard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Bernard
Invité
Bernard

Excellente décision de demander le vote Monsieur Tremblay, vous avez tout mon respect. Le Conseil aurait pu rationnaliser les dépenses et ainsi rétablir les priorités. Dommage, une gestion totalement improvisée.

Patrick
Invité
Patrick

Encore une autre dépense inutile du maire Anger. Peut-etre pas totalement inutile mais clairement pas la priorité a Shawinigan.

Annie
Invité
Annie

C’est peut-être parce que l’aréna a besoin de rénovation qu’elle est moins fréquenté .