Le dindon sauvage arrive en Mauricie

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix

Dans le cadre du projet d’établissement du dindon sauvage au Québec mené par la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs depuis 2003, un groupe de bénévoles a effectué la capture de 15 dindons sauvages en Outaouais, pour ensuite les libérer dans la région de la Mauricie.

Ainsi, quinze mâles juvéniles ont été déplacés dans la municipalité de Saint Prosper-de-Champlain, où 20 autres dindons colonisent déjà le secteur depuis le 17 janvier dernier dans le cadre d’une initiative similaire à celle-ci. Au total, 35 dindons sauvages occupent présentement ce territoire.

Les volailles capturées proviennent de L’Île-du-Grand-Calumet, une municipalité de comté de Pontiac située dans la région administrative de l’Outaouais. Cet endroit est fréquenté quotidiennement par plusieurs individus. Les déplacements de dindons sauvages effectués lors d’activités telles que celles du 17 janvier et du 22 février par la Fédération, visent à faciliter l’expansion de l’espèce en territoire québécois.

La Fédération souhaite prochainement réitérer ses efforts d’établissement de l’espèce en Mauricie, mais également dans les régions de l’Estrie et du Centre-du-Québec lorsque les conditions seront favorables.

Rappelons que la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs est un organisme sans but lucratif qui représente 125 000 membres. Depuis 1946, sa mission est de contribuer, dans le respect de la faune et de ses habitats, à la gestion, au développement et à la perpétuation de la chasse et de la pêche comme activités traditionnelles, patrimoniales et sportives.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des