Le golf, le sport de toute une vie

Par Gilles Bourassa
Le golf, le sport de toute une vie

CHRONIQUE. Dès qu’il fait beau, je quitte mon ordi, mon chat et je fonce au club de golf pour assouvir une passion qui m’habite depuis bientôt trois quarts de siècle. Avec les années, mon corps est moins souple et les birdies moins nombreux, mais il suffit que je réussisse quelques bons coups pour avoir envie d’y retourner le lendemain.

Peu importe les chiffres sur ma carte de pointage, le golf reste «le sport de toute une vie», une formidable façon d’oublier mes tracas quotidiens.

Entre deux parties de golf et une petite visite à Saint-Élie-de-Caxton avec Jocelyne, j’ai fouillé dans mes livres pour vous faire part de quelques observations.

1.- Parole de Tom Watson: chaque parcours est une pièce de théâtre en 18 actes, parfois comiques, souvent tragiques et le langage utilisé n’est pas toujours de bon aloi.

2.- Le «gimme» n’est rien d’autre qu’une convention entre deux joueurs qui en arrachent à deux pieds du trou.

3.- 80% des golfeurs ont tendance à tricher. Les autres sont des menteurs.

4.- Si le trou est trop long pour toi, pile sur ton orgueil et avance de quelques verges. Voilà la nouvelle directive pour accélérer le jeu.

5.- Si tu veux être certain de jouer cinq ou six coups de moins, achète-toi un bon crayon. Et si tu veux jouer ton âge, dépêche-toi de vieillir.

(Merci à mon ami André Rousseau qui m’a inspiré pour le début de mon texte)

Échos du 19e trou

En fin de semaine dernière se déroulait au club de golf Grand-Mère le championnat de la Mauricie. Dans la classe AA, victoire d’Éric Paquin du Ki-8-eb avec une ronde de 69. Alain Dufresne également du Ki-8-eb a terminé au second rang avec 72 pendant qu’il y avait égalité en troisième place à 73 pour Francis Trépanier du Mémorial, Félix Gélinas et Yves Tremblay de Grand-Mère. Serge Mailhot Du Moulin a remporté la classe A avec 73, Claude Leblanc Louiseville la classe BB et chez les dames Geneviève Lacasse Du Moulin avec 81 a eu raison de Marie-France Morand Ste-Flore par un seul coup.

Lors d’une compétition amicale, Il paraît que Michel Cyr et son équipe avec -12 ne pensaient jamais se faire donner le pion par Alain Lemieux, André Dupuis, Alex Lajeunesse et Tony Tousignant qui ont joué une superbe ronde de -14 terminant avec 13 «oiselets» consécutifs.

Dans la ligue du bar le Picasso, l’équipe de Michel Lacharité, Luc Gélinas et Louis Dupont est toujours en première place avec 68 points, François et Benoit Ayotte, Alain Tessier, Pierre Désaulniers 66, Yannick Fafard, Pierre Girard, Martin Crête , Jacques Lafrenière 59 points.

Claude Bélanger et Hermile Mongrain n’ont jamais digéré leur défaite subie il y a 25 ans au club de golf l’Épiphanie en mentionnant sans scrupule que nous avions triché. Ils ont donc décidé d’affronter de nouveau les 2 Gilles et malheureusement, ils ont été blanchis les 2 fois même après leur avoir donné 14 coups. Ils projettent de nous reprendre en Floride au cours de l’hiver.

Marc Trudel a réussi son premier trou d’un coup à vie au club de golf Ki-8-eb le vendredi 26 juillet dernier. Son exploit  a eu lieu au #13 de 136 verges avec un fer 9. Il jouait en compagnie de Simon Marchand et de Martin Trudel.  Il appert que le jumeau Martin voyant la balle dans les airs aurait mentionné «cela va te coûter cher mon jeune». Ghislain Lafrance se serait désisté une heure avant cette ronde et aurait par le fait même manqué l’excellent coup de Marc.

La ligue amicale Gestion Privée Gi au Mémorial suscite beaucoup d’intérêt parmi les participants. J’ai l’occasion de jouer contre des séniors qui donnent toujours leur 100% et qui n’aiment pas se faire déclasser. Voici une petite idée du classement qui se resserre continuellement: André Auclair/Yvon Lefebvre 28 points, Maurice Gabias/André Jacob 26, Guy Turcotte/André Gignac 26, Guy Leblanc/Jacques Grenier 24 points.

Je pense que de nos jours, les distances frappées par les jeunes n’ont plus de limites. Gabriel Vincent aurait tout simplement brûlé toutes les normales 5 au Mémorial avec ses puissants coups de départ. Jouant avec Serge Bérard, Mario Pellerin et Vincent Chouinard, il a réussi un aigle au #12 utilisant un 9 fer pour son deuxième coup. Faut le faire!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des