Le Musée POP et le DigiHub impliqués dans des projets de relance

Rédaction Hebdo Journal
Le Musée POP et le DigiHub impliqués dans des projets de relance
Digihub Shawinigan. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))
Avec la reprise graduelle des activités, de nouvelles règles sanitaires transforment les modes d’interactions entre les visiteurs, les collections et les professionnels de musées. Voilà pourquoi plusieurs partenaires se sont alliés, dont le Muséolab (Musée POP, en collaboration avec le DigiHub), afin de lancer des appels de projets et de mettre leurs ressources au service des musées afin d’imaginer de nouveaux outils de médiation numérique.

Accompagné de PRISME (le laboratoire numérique du Musée des beaux-arts de Montréal – MBAM), et du MLab Creaform (le laboratoire numérique du Musée de la civilisation), le Muséolab espère que lesdits projets permettront aux visiteurs de profiter d’expériences enrichissantes et inédites au musée, même en contexte de pandémie.

Dans un premier temps, les entreprises du DigiHub seront invitées à présenter, au cours du mois de juin, des projets pour répondre aux enjeux actuels. Le financement sera assuré par le Muséolab dans le cadre du programme Startup Québec du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec. Cet appel de projets fait suite à une rencontre de réflexion sur les enjeux liés à la COVID-19, qui s’est tenue en mai dernier. Depuis sa fondation il y a près de trois ans, le Muséolab a permis la création de trois prototypes numériques qui, d’abord testés au Musée POP, sont maintenant disponibles auprès d’autres musées du Québec et d’ailleurs. Un quatrième prototype en voie de création sera en outre testé à l’automne.

«La crise du coronavirus nous a forcés à réfléchir autrement aux enjeux muséaux. Les musées sont confrontés à des défis importants qui montrent toute la pertinence des outils numériques, dont nous devons toutefois penser l’utilisation autrement. C’est pourquoi nous voulions lancer rapidement un appel aux entreprises du DigiHub, afin de méditer sur de nouvelles solutions numériques face aux enjeux en lien avec la crise actuelle», souligne la coordonnatrice du Muséolab et chargée de projets en patrimoine et muséologie numérique du DigiHub, Claudine Drolet.

«Elle (la crise du coronavirus) nous a frappés de plein fouet. Nous avons dû utiliser nos plateformes numériques pour rejoindre nos visiteurs autrement. Parmi les outils qui nous ont été d’un grand secours se trouve CultureGo, une application web créée dans le cadre du Muséolab. Notre partenariat avec le DigiHub nous a aiguillés vers des pistes numériques porteuses, nous souhaitons donc partager avec les autres institutions le fruit de nos réflexions sur la crise actuelle, car nous vivons tous les mêmes enjeux », ajoute pour sa part Valérie Therrien, directrice générale du Musée POP.

Deuxièmement, les entreprises sont invitées à soumettre des projets à réaliser en co-création avec l’équipe du Musée. Les prototypes réalisés durant l’automne 2020 permettront d’explorer des pratiques numériques innovantes pour les secteurs muséal et entrepreneurial. Les projets viseront à créer, tester, analyser, valider ou démontrer une expérience culturelle numérique éducative, sociale, artistique, patrimoniale ou socio-culturelle innovante.

«Notre invitation est d’imaginer, ensemble, des manières différentes de faire vivre le Musée et la culture dans une réalité bousculée par la pandémie. De quelle manière pouvons-nous rejoindre différemment de nouveaux publics? Au terme de la co-création, l’entreprise et le Musée auront une preuve de concept prête pour entreprendre des démarches de commercialisation», a précisé Brigitte Belleville, chargée de projet numérique et coordonnatrice du MLab Creaform.

L’expertise développée dans le cadre des projets soutenus permettra à l’entreprise d’expérimenter une idée, un nouveau produit audacieux et accessible à la clientèle du Musée. Les entreprises retenues bénéficieront d’une bourse grâce au soutien financier de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec. Pour consulter l’appel de projets en question, visitez le https://mlab.mcq.org/concours.

Dans un dernier temps, un dernier temps, financé par le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le contexte de la mise en œuvre de la mesure 115 du Plan culturel numérique du Québec, PRISME, le laboratoire d’innovation numérique du MBAM, sollicite les 240 membres de son réseau (composé de chercheurs universitaires, de créateurs technologiques et de professionnels de musées) et les entreprises du DigiHub, afin de créer quatre cellules d’innovation, en juin et à l’automne, œuvrant sur des problématiques communes. S’appuyant sur une réflexion conceptuelle et expérimentale, le design thinking, ces collaborations intensives s’échelonneront sur 12 semaines et feront appel aux ressources des trois laboratoires numériques.

«PRISME mettra les forces de son réseau au service de tous les musées de la province, pour les accompagner dans la recherche de solutions numériques innovantes qui leur permettront de maintenir le contact avec leurs publics, malgré les règles imposées par le déconfinement», conclut Charlène Bélanger, responsable des programmes éducatifs – Médiation numérique au MBAM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des