Le périple de David St-Jacques sur la scène

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le périple de David St-Jacques sur la scène
Le comédien Rémi-Pierre Paquin interprétera le rôle de l'astronaute David St-Jacques dans la production Objectif terre, écrite et mise en scène par Bryan Perro. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

CULTURE.  Après le périple en Antarctique de Frédéric Dion, la traversée de l’Atlantique de Mylène Paquette, voilà que le directeur de Culture Shawinigan Bryan Perro s’attaque à l’épopée dans l’espace de l’astronaute québécois David St-Jacques, qui sera interprété par le comédien de la région Rémi-Pierre Paquin avec la pièce théâtrale Objectif terre.

Après le froid, le vent, c’est le vide de l’espace qui sera mis de l’avant par l’auteur et scénariste Bryan Perro pour boucler la boucle de ce triptyque d’aventure théâtral.

Objectif terre sera présenté à la Maison de la culture Francis-Brisson du secteur Grand-Mère du 7 juillet au 13 août 2022, à raison de quatre représentations par semaine. La pièce sera aussi de retour à l’été 2023, et avec une possibilité de tournée au Québec à l’automne 2023.

Les billets sont déjà disponibles en ligne à l’adresse www.shawi.ca/objectif-terre.

C’est une équipe entièrement mauricienne qui travaille sur la production.

« Pourquoi un individu a-t-il décidé de donner sa vie et son existence au bien-être des autres? Quand tu deviens astronaute, c’est pour les autres, pour l’évolution de la science, l’évolution de l’humanité, parce qu’il y a des impacts sur ton corps. Qu’est-ce qui se passe dans la tête d’un homme comme ça? C’est ce qu’on recherche avec Objectif terre », explique Bryan Perro.

Afin de pouvoir amorcer ce projet, M. Perro a dû contacter l’Agence spatiale canadienne. « Avec le nombre de projets que ces gens ont, je me disais qu’ils allaient m’envoyer paître. Curieusement, je l’ai proposé et ils avaient un intérêt. Ils m’ont questionné, et cette ouverture m’a fait dire qu’on est aussi devant une démarche scientifique. (…) Le pire qu’ils pouvaient faire c’est de me dire non, ils m’ont dit oui! C’est l’agence spatiale canadienne qui reçoit tout. J’ai soumis un texte, et ils m’ont corrigé pour avoir les bonnes notions scientifiques. David St-Jacques l’a lu, et en entrevue il avait un droit de regard. Je suis rendu à la neuvième version du spectacle, et il y en aura une dixième. On s’en va lentement vers l’approbation finale. »

Il est aussi question de présenter la pièce aux jeunes dans des écoles. « L’Agence spatiale m’a dit quelque chose de fantastique, poursuit M. Perro. Les gens ont accepté parce que les astronautes de demain qui iront sur Mars sont ici. Ils ont 3-5-6-7 ans, et c’est eux le futur de l’Agence spatiale et des voyages spatiaux. Si les jeunes voient ça, ça va peut-être créer des vocations et ils vont servir dans 20-25 ans. On est dans cette démarche à long terme que j’adore. On appelle ça avoir de la vision! »

Pour le comédien Rémi-Pierre Paquin, il s’agit d’un autre défi important en carrière. « C’est un bon défi parce que David St-Jacques c’est quelqu’un qui est moins de moi. C’est un scientifique, un gars très pragmatique, moi j’ai un côté artistique plus lousse. Ça va être quelque chose de rentrer dans cette rigueur. Et il y aura ce défi de jouer pour donner le sentiment d’apesanteur avec un choix de vitesse pour le corps et les déplacements. »

Rémi-Pierre avait joué Frédéric Dion dans Antarctique solo, alors qu’il était seul sur scène. Cette fois-ci, il pourra jouer avec une autre comédienne. « Je ne suis pas certain que j’aurais embarqué dans un autre solo. C’était un bon défi et je l’ai fait. Mais pour le comédien, on ne peut pas jaser de ce qu’on a fait sur scène, et il n’y a pas cet aspect de camaraderie. Aussi, s’il arrive quelque chose sur scène, tu sais que l’autre est là. On va aussi entreprendre des démarches pour rencontrer David St-Jacques. Ça serait vraiment trippant d’aller sur son lieu de travail. Ça serait fou d’aller à Houston! »

Comédienne recherchée

Les producteurs recherchent une comédienne de la Mauricie afin de compléter la distribution. Les auditions auront lieu le 8 novembre prochain à la Maison de la culture Francis-Brisson. Les personnes intéressées doivent acheminer une lettre d’intention, un curriculum vitae, un court démo vidéo, ainsi que le statut vaccinal avant 13h le 1er novembre prochain à l’adresse courriel production@cultureshawinigan.ca.

La candidate doit avoir un poids santé, mesurer moins de 1,80 m, peut jouer plusieurs personnages et peut parler avec différents accents.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires