Le PQ s’engage auprès des familles et des aînés

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le PQ s’engage auprès des familles et des aînés
(Photo : (Photo L'Hebdo))

ÉLECTIONS. De passage à Trois-Rivières à l’occasion d’un rassemblement partisan, le chef du Parti Québécois (PQ), Jean-François Lisée, a fait le point sur ses grandes priorités: lancer un vaste chantier de construction et de rénovation dans les écoles du Québec, créer des places dans les Centres de la petite enfance (CPE) et investir 500 millions $ dans les soins à domicile.

«Le PQ a transformé le Québec pour le mieux pour les parents et les familles. Les CPE sont un extraordinaire joyau. Ça a permis aux femmes de s’épanouir sur le marché du travail. Il faut créer de nouvelles places en garderie. On croit aux études qui disent que les CPE sont le meilleur choix pour le développement de l’enfant. Toutes les nouvelles places seront donc créées dans les CPE», lance Jean-François Lisée.

Ce dernier souhaite également revenir à la philosophie qui prévalait lors de la création des CPE, soit leur universalité et leur coût moins cher aux familles plus démunies. M. Lisée s’engage à ramener les coûts à 8$ par jour pour le premier enfant, 4$ pour le deuxième enfant et gratuit à partir du troisième enfant.

Les familles ayant un revenu de moins de 34 000$ auraient quant à elles accès gratuitement aux CPE.

Le Parti Québécois s’engage aussi à investir massivement dans les soins à domicile pour permettre à un plus grand nombre d’aînés de vieillir dans la dignité.

«Le Parti libéral a rationné dans les soins à domicile. On veut ajouter 900 000 heures de soins à domicile», déclare M. Lisée.

Jean-François Lisée entouré des candidats de Nicolet-Bécancour et de la Mauricie: Lucie Allard, Jacynthe Bruneau, Gaétan Leclerc, Marie-Claude Camirand et Nicole Morin.

Un plan pour l’indépendance

Si le Parti Québécois est élu lors du scrutin du 1er octobre, un plan pour favoriser l’indépendance du Québec sera rapidement mis en place.

«On veut faire rapidement et sérieusement l’indépendance du Québec. On a une feuille de route sérieuse pour réussir l’indépendance», soutient-il.

Dès 2020, Jean-François Lisée voudrait faire une mise à jour des études concernant les éléments d’arrimage de l’indépendance imaginés par Jacques Parizeau. Lors du grand congrès du parti en 2021, le PQ écrirait l’offre d’indépendance afin que les élections de 2022 soient orientées clairement sur l’indépendance du Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des