Le premier ministre sur les ondes de Radio Bâtisseurs

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Le premier ministre sur les ondes de Radio Bâtisseurs
Quelques heures après son entrevue, François Legault l'a publiée sur son compte Twitter avec la mention: «Bonne entrevue ce matin avec Lyana, élève de Shawinigan. Nos jeunes ne l'ont pas facile en ce moment. J'étais content de pouvoir en discuter avec elle. C'est essentiel que nos jeunes continuent d'apprendre malgré la pandémie.» (Photo : courtoisie)

Une entrevue téléphonique accordée par le premier ministre du Québec sur les ondes la radio étudiante web de l’école Les Bâtisseurs a récolté plus de 50 000 visionnements moins de 24 heures après sa diffusion.

En milieu de matinée le 27 janvier, Lyana Buisson Nolet s’est entretenue durant plus de 17 minutes avec François Legault à partir du studio aménagé dans une classe de l’école primaire du secteur Shawinigan-Sud.

Très calme et avec une diction limpide, la jeune intervieweuse a décliné une série de questions développées par elle et ses collègues portant sur la pandémie bien sûr, mais aussi sur la vie familiale du premier ministre, son attitude face aux critiques, les qualités requises pour occuper son poste, ses expériences de voyages, etc.

Généreux dans ses propos, François Legault a répondu à son interlocutrice avec un langage simple, mais jamais infantilisant comme cela pourrait arriver dans une conversation entre un adulte et pré-adolescente de 12 ans.

Radio Bâtisseur (www.radiobatisseurs.com) est un projet pédagogique que mène Julien Boisvert depuis quatre ans avec les élèves de sa classe 5e et 6e année. «On a réalisé environ 250 productions depuis nos débuts. Il y a des chroniques, des chansons, des histoires et des entrevues. On en a fait notamment avec Guy A. Lepage, Fred Pellerin, Michel Angers, François-Philippe Champagne et l’automne dernier, on avait avec nous la youtubeuse la plus populaire du Québec, Denyzee», explique l’enseignant qui exerce le métier depuis maintenant 18 ans.

Le choix des personnes interviewées, des sujets abordés et des questions à poser sont tout décidés par la vingtaine de jeunes élèves de la classe. «Moi, je les guide au besoin. La première règle que je leur ai apprise, c’est de faire la différence entre une question ouverte et question fermée. J’enseigne beaucoup les habiletés de la communication orale parce je crois que c’est important qu’ils puissent exprimer correctement leurs propos.»

Dans le cas de François Legault, la demande d’interview a transité par le bureau de la députée Marie-Louise Tardif et dès dimanche soir, Julien Boisvert se faisait confirmer l’entrevue pour le mercredi suivant. «On offre à nos invités de recevoir les questions à l’avance, mais M. Legault a dit non, qu’il voulait procéder directement», souligne celui qui prodigue son enseignement avec les outils technologiques d’aujourd’hui. «Tous mes élèves ont un iPad depuis quatre ans. Le virage techno en classe, on l’a pris à 100% ici», assure celui qui est musicien dans ses temps libres.

Et la prochaine personnalité dans la mire de Radio Bâtisseurs? «Un de mes élèves a dit qu’il voudrait interviewer Ricardo Larivée. On a essayé de le rejoindre, mais on n’a pas été capable jusqu’à maintenant», termine l’enseignant.

L’appel est maintenant lancé!

Radio Bâtisseurs, c’est quoi?

Créée par Julien Boisvert et avec plus de 250 productions, Radio Bâtisseurs est sans doute la plus importante radio web dans le réseau des écoles primaires au Québec. Elle a son propre site web (www.radiobatisseurs.com) et ses enregistrements les plus marquants sont diffusés sur de multiples plateformes. «Nous sommes sur Facebook, Twitter, Instagram et bientôt, nous allons ouvrir un compte sur Tik Tok», annonce l’instigateur du projet pédagogique qui capte l’intérêt des jeunes… comme des adultes.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires