Le projet 40 km/h prend de l’ampleur

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le projet 40 km/h prend de l’ampleur
Jacinthe Campagna et Guy Arseneault, les deux conseillers municipaux sur le comité de circulation. (Photo : L'Hebdo Patrick Vaillancourt)

CIRCULATION. De nouvelles zones dans des quartiers résidentiels de tous les secteurs de Shawinigan viendront s’ajouter à celles du 40 km/h déjà existantes du secteur Shawinigan-Sud mis de l’avant par le conseiller Guy Arseneault.

Lors de la séance publique de mardi soir du conseil municipal de Shawinigan, les élus ont adopté un règlement ajoutant d’autres rues où la limite de vitesse baissera à 40 km/h, uniquement dans des quartiers résidentiels. Le nombre de rues ou portions de rue passeront de 41 à 136.

Le comité de circulation, présidée par la conseillère Jacinthe Campagna, les différents conseillers, et la Ville ont reçu de nombreuses demandes de citoyens voulant que la limite de vitesse soit baissée dans leur secteur. Depuis 2017, le comité a étudié toutes les demandes. «Un vrai travail de moine, affirme Jacinthe Campagna. Si on avait une demande isolée, ou plusieurs demandes dans un quartier, ça faisait une différence. Pour tous les secteurs visés, c’est un ensemble de gens majoritaire qui était fortement d’accord pour le changement. Pour ma part comme conseillère, j’ai eu des demandes pour la rue des Érables et la rue Cascade dès mon entrée en poste. C’était des demandes légitimes et répétées. C’est un projet que tenait à cœur les gens qui faisaient une demande.»

La Ville a été en mesure d’obtenir une subvention couvrant 50% du coût du projet, ce qui comprend aussi des outils pour réaliser de la sensibilisation comme des radars pédagogiques dans les zones visées par la nouvelle réglementation, soit un projet total de 20 000$. Le déploiement dans les différents secteurs ciblés se fera graduellement.

La présidente du comité de circulation indique aussi que les gens peuvent se regrouper et faire la demande pour une baisse de la vitesse dans leur secteur. «Nous présentons une version 2019 du changement de limite de vitesse dans des quartiers résidentiels, et il pourrait y avoir une version 2020. On y va vraiment avec les demandes des citoyens, et on fait une différence entre un milieu urbain, périurbain, ou rural. Chose certaine, on ne touchera pas aux grandes artères et aux rues collectrices», lance-t-elle.

Un conseiller pave la voie

C’est lorsqu’il effectue du porte-à-porte lors de sa première campagne électorale en 2013 que le conseiller du secteur Val-Mauricie, Guy Arseneault, reçoit plusieurs demandes des citoyens en secteur résidentiel pour abaisser la limite de vitesse de 50 à 40 km/h.

En janvier 2015, le conseil municipal adoptait un règlement qui réduisait la limite de vitesse à 40 km/h dans trois quartiers résidentiels, puis un an plus tard, la rue de la Poudrière a été ajoutée.

«Les gens sont vraiment contents dans ces secteurs. On voit un changement dans le comportement des automobilistes. Sur une distance d’un kilomètre, ça donne une différence de 18 secondes au total en changeant la limite de vitesse. Ça ne fait pas une grande différence, mais pour la sécurité oui. Les gens respectent les limites, c’est leur quartier et ce sont eux qui l’ont demandé», exprime le conseiller Guy Arseneault.

Les rues ciblées

District de la Cité: -Rue des Érables; -Rue Cascade; -Avenue St-Hubert. Quartier des Érables.

District Val-Mauricie: -119e Rue -Quartier des Sources; -Site Perreault et site Lafrenière; -Quartier place Richelieu; -Quartier terrasse Cascade; -Chemin Laurentien; -Quartier rue Lacoursière; -Quartier des rues Clovis-Hébert et Valentine-Pintal; -Nouveaux quartiers du Prieuré et quartier Henri-Lapointe.

Secteur Saint-Gérard-des-Laurentides: -Quartier des Genévriers; Quartier de la petite Pologne.

Secteur Grand-Mère: –Quartier du lac Vergne; -Quartier du lac des Piles; -Quartier du lac Bournival; Quartier de l’Union.

Secteur Saint-Jean-des-Piles: -Coeur villageois de Saint-Jean-des-Piles (14 rues et avenues); Lac Lamarre; Lac Vincent.

Secteur Lac-à-la-Tortue: -Quartier de la Vigilance (11 rues); Quartier Tour-du-Lac (14 rues).

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Bernard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Bernard
Invité
Bernard

Abaisser la limite de vitesse est une chose, la faire appliquer est une autre. Verrons-nous les policiers dans ces zones ? J’en doute.