Le temps de bien faire les choses

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Le temps de bien faire les choses
La directrice générale de la Cité de l'énergie, Sandie Letendre. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

RENCONTRE. Fraîchement nommée à la tête de la Cité de l’énergie depuis l’automne dernier, Sandie Letendre a terminé la transition pour sa succession à la Corporation des arts et de la culture à Ville de La Tuque. Maintenant, elle s’attaque au défi de la poursuite de la mission du plus grand symbole de Shawinigan.

Pour l’année 2019, la nouvelle directrice générale et son équipe poursuivront avec ce qui a été mis en place au cours des dernières années : les visites, le spectacle NEZHA, l’exposition permanente, le musée Jean Chrétien, les tours de ville…

«J’arrive dans une organisation qui est en très bonne santé, affirme-t-elle d’entrée de jeu. L’équipe et solide et les projets ont déjà le vent dans les voiles. Je veux d’abord consolider les activités en place avec une bonne qualité de services.»

C’est à l’automne prochain que Mme Letendre entreprendra une tâche de développement, soit la mise en place d’une planification stratégique pour les cinq prochaines années. «Je prends le temps de prendre le pouls de l’endroit et de me faire une tête pour le secteur touristique local, régional, et provincial. J’entreprends déjà des démarches avec des intervenants dans le milieu pour préparer cette planification stratégique. Je me donne jusqu’à l’automne pour compléter ce tour d’horizon.»

La planification stratégique permettra de définir les axes prioritaires de la Cité de l’énergie vu par la nouvelle directrice et son équipe. «Des objectifs seront définis, autant pour la pérennité que pour la croissance et ça facilitera les actions pour les cinq prochaines années. J’espère avoir complété l’exercice pour l’hiver ou le printemps prochain», explique Mme Letendre.

Sans confirmer qu’il y aurait le traditionnel feu d’artifice lors de la dernière représentation du spectacle NEZHA, la directrice générale a confirmé à l’Hebdo qu’il y aura quelque chose de spécial pour souligner la dernière représentation de l’été.

Dans ses objectifs, Sandie Letendre veut également rendre Espace Shawinigan plus dynamique en regardant la possibilité de dynamiser ce lieu.

Pour 2020, la directrice envisage d’ouvrir la Cité de l’énergie pendant la semaine de relâche afin que les jeunes et moins jeunes puissent profiter de différentes activités.

500 000$ en moins

Lors de l’assemblée publique de Shawinigan en février, la Ville annonçait le retrait d’une subvention de 500 000$ à la Cité de l’énergie pour cette présente année. «Il n’y a pas eu de décision prise sans nous avertir. C’était correct pour l’organisation qui est en bonne santé financière et on comprend les défis de la Ville de Shawinigan. Ce n’est pas comme si la Ville ne s’était jamais impliquée et ne croyait pas au produit de la Cité de l’énergie», commente Mme Letendre.

Et la vie à Shawinigan?

«Je trouve qu’il y a un dynamisme à Shawinigan avec les rencontres que je fais. Je sens que je suis bien accueillie ainsi que ma vision. J’aime travailler en équipe et en collaboration autant à l’interne qu’à l’externe. Pour une ville de taille moyenne, je trouve intéressant le panorama que Shawinigan peut offrir. Par exemple, la diversité des restaurants. Pour la vie personnelle ici, j’aime le choix d’activités qu’on retrouve. Il y a aussi la proximité géographique avec d’autres endroits. C’est intéressant géographiquement et c’est ce qui fait de Shawinigan un point touristique intéressant.

L’après Robert Trudel

Comment la nouvelle directrice générale a composé avec le fait de prendre la relève du premier et unique directeur de la Cité de l’énergie Robert Trudel en lien avec les allégations d’inconduites sexuelles? «Je suis arrivée dans une équipe mobilisée et fière de leur organisation. Tout le monde regarde en avant. Les gens accueillent bien ma vision. Je ne peux pas dire que ça a un impact quotidien pour moi personnellement. Je ne sens pas de lourdeur», affirme-t-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des