Les Cascades présentent leur nouvel entraîneur

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les Cascades présentent leur nouvel entraîneur
Jean-Philippe Lemay (Photo : courtoisie Jimmy Vachon)

BASEBALL. Avec le départ de Matthew Rusch comme entraîneur des Aigles de Trois-Rivières pour la prochaine saison, les Cascades Go Sport de Shawinigan devaient dénicher celui qui prendra la relève pour diriger l’équipe. Figure bien connue dans la région en ayant notamment été entraîneur des Aigles junior, la direction a approché Jean-Philippe Lemay pour diriger l’équipe shawiniganaise.

Pour le nouvel entraîneur, le fait de connaître la quasi-totalité du groupe a fait pencher son choix positivement. Lemay était l’entraîneur des Aigles juniors élites en 2015 lors de l’impressionnante séquence de 32 victoires consécutives.

«Je souhaite d’abord bonne chance à Matthew Rusch à la barre des Aigles, mais je veux aussi le remercier pour tout le travail colossal qu’il a fait au cours des deux dernières saisons, commente Jean-Philippe Lemay. Je suis de retour comme entraîneur après deux ans d’absence. C’est une ligue que je connais bien. La conjoncture était la bonne autant pour moi que pour l’organisation. La principale motivation, c’est le groupe de joueur en place. Je ne pense pas qu’on peut remplacer un Matthew Rusch, mais on peut aller se chercher de la profondeur pour atteindre le but ultime, qui est de remporter le dernier match. (…) Il y a beaucoup de joueurs dans l’équipe que j’ai dirigé, d’autres avec qui j’ai joué et d’autres contre qui j’ai joué. C’est assez cocasse. Et ça fait pencher mon choix dans la balance.»

Lemay devient ainsi le cinquième gérant de la formation. Ce dernier s’appuie aussi sur le lanceur vétéran de sept saisons Jean-Félix Proulx, qui sera entraîneur-adjoint et entraîneur des lanceurs. «Je tenais à avoir un bras droit qui connaît les gars, l’organisation, et qui est un ami», ajoute l’entraîneur.

Le repêchage de la LBMQ aura lieu samedi. Pour le directeur général Éraklis Tzavellas, il sera nécessaire de s’armer de nouveaux bras au monticule, l’offensive et la défensive de l’équipe étant déjà solides. «Effectivement, le départ de Matthew laisse un grand trou chez nos lanceurs. On a déjà fait l’acquisition de Xavier Tremblay qu’on a rapatrié dans l’organisation. Mais oui on aura des positions à combler au monticule.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires