Les différentes techniques du brassage de bière

Les différentes techniques du brassage de bière

Vous savez probablement qu’il est possible de faire son vin. Mais saviez-vous qu’il était aussi possible de faire sa propre bière à la maison ? En effet, il est possible de faire le brassage de bière artisanale dans le confort de sa cuisine, avec un équipement de base et quelques ingrédients.

Si vous êtes tenté par l’aventure de la fabrication de bière, vous devrez décider quelle méthode vous convient le mieux. Afin de vous aider à vous lancer, voici les différentes techniques du brassage de bière.

Brasser sa bière à partir d’un kit

C’est la méthode la plus facile, particulièrement pour les débutants. Pour ce faire, vous n’aurez besoin que d’un gros chaudron pouvant contenir au moins 6 litres de liquide, un seau de fermentation, des bouteilles et des capsules, et bien sûr, les ingrédients de base : kit contenant malt et houblon sous forme liquide, sucre et levure. Ensuite, vous n’avez qu’à suivre les indications contenues avec votre ensemble de fabrication de bière.

Le brassage en extrait de malt en volume partiel

Pour cette technique, vous aurez besoin d’extrait de malt, de houblon et de levure, et de l’équipement nécessaire pour le brassage dont une marmite ou un gros chaudron, ainsi que d’un seau de fermentation.

Cette technique demande de créer votre propre moût concentré dans un petit volume d’eau, puis d’ajouter de l’eau au moment de verser le tout dans le fermenteur, pour atteindre jusqu’à 20 litres. La méthode consiste donc à faire bouillir l’eau, d’y ajouter votre extrait de malt, ensuite le houblon et de laisser refroidir avant de mettre le tout dans le seau de fermentation.

Le brassage en extrait en volume complet

Ici, la technique est très similaire à celle du brassage en volume partiel. La différence est qu’on brassera le volume de bière complet. Si, par exemple, vous choisissez de faire 20 litres de bière, vous aurez besoin d’avoir une marmite et d’un seau à fermentation pouvant contenir 30 litres, sans oublier un brûleur pouvant accueillir votre marmite pour l’ébullition.

Le brassage en sac (BIAB)

Cette méthode qui gagne en popularité est l’une des méthodes les plus intéressantes pour faire le brassage à partir de céréales. Elle pourrait être comparée à l’infusion d’une poche de thé et ne demande que peu d’équipement. Voici ce qu’implique le brassage en sac :

– Le grain utilisé dans la recette est placé dans un grand sac en filet ou mousseline

– La quantité totale d’eau nécessaire à la bière est chauffée à la température de brassage

– Le grain est écrasé dans l’eau, ce qui forme une purée très fine, et aucun rinçage n’est nécessaire

– Le sac de céréales est ensuite égoutté au-dessus de la marmite

– Le moût est alors porté à ébullition dans le même pot

– Le reste du brassage est effectué ensuite selon la méthode habituelle

D’autres techniques de brassage existent aussi, mais demandent plus de temps et d’équipement, dont le brassage par infusion, le brassage par infusion et chauffage direct, et le brassage par décoction.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires