Les entrepreneurs d’ici au cœur d’une campagne de promotion

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les entrepreneurs d’ici au cœur d’une campagne de promotion
Sur la photo, on aperçoit trois personnes qui font partie prenante de la campagne: Jean-François Morand, du Club de curling Grand-Mère, Alexis Huard de Rum&Code, et Indira Moudi, de Viandes Lafrance. (Photo : L'Hebdo Patrick Vaillancourt)

ENTREPRENEURIAT. Voilà maintenant 10 ans que la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan a vu le jour et question de rendre hommage aux entrepreneurs d’ici, on retrouve 40 visages connus ou moins connus sur des oriflammes qui seront affichés à différents endroits afin de promouvoir la campagne Shawinigan s’entreprend.

Les oriflammes se trouveront en bordure du boulevard de Shawinigan-Sud, de l’avenue de la Station, de la rue Trudel et du boulevard des Hêtres.

Ces 40 personnes ont été sélectionnées par différentes façons, qu’il s’agisse lors d’un gala, d’une mention d’honneur, en recevant un prix, tout en étant reconnues par leurs pairs.

«La campagne se veut à l’image de Shawinigan, c’est-à-dire une mosaïque de gens de différents milieux et de différents horizons», affirme la directrice de la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan, Karine Genest. «Vos visages sont là parce que vous avez su entreprendre avec fierté.»

«Il y a 10 ans lors de ma première campagne électorale, un premier forum entrepreneurial avait été organisé pour les candidats pour mettre l’emphase sur cette communauté. Pour ma part, je voulais nous assurer que le développement de Shawinigan allait passer sur la base de la petite et moyenne entreprise. Après 10 ans, ce fameux virage n’a pas été fait par les élus, mais par vous, souligne le maire Michel Angers en s’adressant aux différents entrepreneurs réunis pour la conférence au Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins Shawinigan. Ce n’est pas l’histoire d’un maire, c’est l’histoire d’une communauté.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des