Les finances de Shawinigan vérifiées par la Commission municipale du Québec

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les finances de Shawinigan vérifiées par la Commission municipale du Québec
Argent canadien (Photo : Depositphotos.com - CaptureLight)

FINANCES. Le conseil municipal de Shawinigan a adopté une résolution lors de la séance publique du mois de mai afin de mandater la Commission municipale du Québec (CMQ) afin d’effectuer les audits de performance.

Les municipalités de 10 000 à 100 000 habitants ont maintenant l’obligation de mandater soit une firme externe ou la CMQ pour la vérification des finances aux deux ans à compter du 1er janvier 2020.

Cette décision a été applaudie par Catherine Durocher, porte-parole du mouvement Shawinigan citoyens avertis. Elle est allée au micro afin de remercier le conseil municipal de sa décision.

«Nous aurions pu confier ce mandat à un auditeur externe, mais nous avons retenu la recommandation de notre commission de vérification, parce que la Commission municipale du Québec est le seul organisme conseil spécialisé et indépendant voué exclusivement au domaine municipal, explique le maire Michel Angers. Ce sont des spécialistes avec lesquels nous avons toujours eu une excellente collaboration, notamment dans le dossier des équipements supralocaux. Nous n’avons rien à cacher, bien au contraire. Au retour du temps des Fêtes, notre décision était déjà prise. Le travail d’un vérificateur est de voir à ce que les montants d’argents adoptés pour un projet soient pour ce projet. C’est une vérification en lien avec les décisions, et non sur le jugement de la pertinence des dossiers. Il existe un élément d’optimisation qui permet au vérificateur de faire des suggestions. Ces suggestions nous permettront peut-être de faire des améliorations. On sera toujours ouvert à ça.»

Ce mandat que vient de confier la Ville a pour but de procéder à l’examen de l’économie, de l’efficacité et de l’efficience quant à l’utilisation des ressources de la Ville en tenant compte de la conformité aux lois, règlements, politiques et directives applicables. Un tel audit de performance doit être réalisé tous les deux ans.

La réalisation de l’audit de performance sera suivie de recommandations visant à favoriser l’adoption des meilleures pratiques. Les coûts reliés à la réalisation de l’audit de performance sont pris à même le budget de fonctionnement de la CMQ, donc sans frais pour la Ville.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
jean pierre gauthier Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
jean pierre gauthier
Invité
jean pierre gauthier

On vie juste sur la finance plus que nos moyens la cause le maire