Les Olympiques de Gatineau gâchent la fête de Pascal Dupuis

Les Olympiques de Gatineau gâchent la fête de Pascal Dupuis

LHJMQ. Les Cataractes et les Olympiques ont laissé place à une cérémonie riche en émotions, samedi après-midi, alors que le chandail de Pascal Dupuis #16 s’est vu hisser au sommet du Centre Gervais Auto. Zack MacEwen est venu mettre un terme au débat en prolongation, après trois superbes arrêts de Mathieu Bellemare.

Gatineau l’a emporté 3 à 2 devant 3617 amateurs qui se sont entassés à l’aréna pour l’occasion.

Les visiteurs ont ouvert la marque à la 10e minute de jeu alors que Daniel Del Paggio a dirigé le disque vers le filet qui s’est faufilé entre les jambières de Mikhail Denisov, pour rouler doucement au fond du filet.

Quelques secondes plus tard, Gatineau a profité d’un mauvais changement au banc des Cats pour s’amener en surnombre. Vitalli Abramov, espoir des Blue Jackets de Columbus, n’allait pas manquer un but ouvert pendant le déplacement du gardien shawiniganais! Il a logé la rondelle dans la partie supérieure pour doubler l’avance des siens.

Les Cataractes n’allaient pas laisser les Olympiques gâcher la fête. Samuel Blier (6e), à 2:54, a complété un bel effort de Mathieu Olivier et de Samuel Asselin pour réduire l’écart.

Plus tard, c’est Samuel Bucek (9e) qui a inscrit le but égalisateur en contournant le filet du Shawiniganais Mathieu Bellemare, jeu amorcé par une puissante frappe de Cavan Fitzgerald.

Les Cataractes ont continué de bourdonner en troisième période, de sorte que les Olympiques ont été limités à 5 maigres lancers durant une séquence 35 minutes. (Tirs 21-15 Shawinigan)

Après une troisième période sans but, les Cataractes se sont retrouvés en supériorité numérique en prolongation. Mathieu Bellemare a volé le spectacle avec trois gros arrêts de la mitaine.

Quelques instants plus tard, Zack MacEwen, avec son 25e but, allait clore le débat sur une belle remise de Del Paggio.

Entrevues

 «C’est immense pour nous! C’est aussi nos premiers deux points sur la route depuis mon arrivée. Nous n’avons pas pris ce match comme une montagne, mais plutôt comme un challenge. Et on a survécu au challenge», lance Éric Landry, nouvel entraîneur-chef des Olympiques.

«Nous avons gagné nos batailles à 1 contre 1, joué nos positions, Bellemare a réussi de gros arrêts et nos gars en désavantage numérique ont bloqué des tirs.»

Le gardien vainqueur était lui aussi tout sourire.

«Ç’a bien été et les gars ont bien joué défensivement. On devait sortir fort et nous l’avons fait! (…) De mon côté, c’est certain que c’est excitant de jouer chez nous et mon premier départ ici cette saison s’était mal passé. Je suis arrivé avec une grande confiance car ça va bien depuis trois ou quatre matchs», témoigne Bellemare.

Du côté des Cats…

«Ça fait deux rencontres de suite que l’on amorce la rencontre en arrière 2 à 0», commente Claude Bouchard, entraîneur des Cats. «On a commencé à jouer en deuxième période et à ce stade-ci de la saison, ça ne pardonne pas!»

«En prolongation, nous avons eu trois ou quatre bonnes chances de gagner, mais le gardien a fait de gros arrêts. Ensuite nous avons eu une autre chance à deux contre un, mais la rondelle est passée très loin du bâton de Fiztegrald. Vous savez que le jeu revire de bord assez vite et on s’est fait prendre», ajoute-t-il.

Prochains affrontements

 Les hommes de Claude Bouchard disputeront 3 matchs en 3 soirs, dans les Maritimes. Ils ont rendez-vous à Bathurst, Saint John et Halifax les 10, 11 et 12 février. Le prochain match local aura lieu le 15 février.

___________________

De plus…

 – Alexis D’Aoust, Tommy Cardinal et Samuel Guilbault étaient absents, blessés.

– Pascal Dupuis portait le numéro 16 puisque son idole était Michel Goulet, ancien porte-couleurs des Nordiques de Québec.

–         Dupuis occupait le poste de défenseur jusqu’à son année Midget. Disons que le changement de position lui a été très favorable!

–         Dupuis a également remercié les amateurs des Cataractes, et également la Mauricie, car il y a trouvé l’amour de sa vie. Aujourd’hui, ils ont 4 enfants ensemble!

 

Photo TC Media – Jonathan Cossette