Les peintures Boomerang maintenant certifiées Écologo

Par superadmin

Fabriquées par l’entreprise shawiniganaise Société Laurentide, les peintures recyclées Boomerang viennent d’obtenir la certification EcoLogo, un des programmes d’écoétiquetage les plus importants et les plus respectés en Amérique du Nord.

Introduit par Environnement Canada en 1988, le programme EcoLogo aide les consommateurs à prendre des décisions d’achat éclairées et à réduire ainsi leur empreinte écologique. Un des facteurs déterminants qui a contribué à l’homologation EcoLogo des peintures Boomerang à base d’eau est leur faible teneur en COV (composés organiques volatils) évalué à 50 g par litre, bien en deçà des normes canadiennes qui sont de 250 g par litre pour les peintures recyclées. «Le contenu en COV de nos peintures recyclées à base d’eau baisse constamment puisque nous recyclons toujours davantage de peinture sans COV, souligne André Buisson, président et chef de l’exploitation de Société Laurentide. Il est passé de 90 g à 50 g par litre en deux ans, une diminution de près de 45%.»

La fabrication des peintures au latex Boomerang génère également quatre fois moins d’émissions de gaz à effet de serre (GES) que la fabrication de peintures traditionnelles. «En plus de contribuer à la réduction des GES, la peinture recyclée Boomerang permet de préserver les ressources naturelles et d’éviter la contamination de l’environnement», ajoute M. Buisson.

L’obtention de cette certification a aussi été favorisée par le fait que les produits de marque Boomerang sont désormais offerts dans des contenants en plastique recyclé et recyclable, plus écologiques que les contenants métalliques. «Cette innovation permet de faire un gain environnemental puisque la fabrication de ce type de contenants requiert moins d’énergie», précise M. Buisson. Parmi les autres facteurs qui ont contribué à la certification EcoLogo, soulignons l’étiquette des produits, fabriquée avec du papier recyclé à 50% et certifié FSC (Forest Stewardship Council), un organisme international qui reconnaît les organisations prônant une gestion responsable de la forêt. Soulignons à propos des peintures recyclées fabriquées par Société Laurentide qu’elles sont vendues environ la moitié du prix d’une peinture neuve de qualité équivalente, soit environ 15$ pour un format de 3,78 litres.

Faciles à laver, possèdant un excellent pouvoir cachant et s’appliquant facilement, les peintures Boomerang contiennent environ 1 % de composantes vierges, ce qui permet d’obtenir un taux de lustre, une viscosité et un temps de séchage adéquat et constant.

Disponibles en 16 couleurs, elles sont offertes en fini velours et peuvent être appliquées dans les pièces de la maison où l’on désire obtenir une finition durable et peu lustrée. Les produits Boomerang comprennent aussi une peinture au latex pour plancher et galerie, un apprêt au latex (2 couleurs), une peinture alkyde (4 couleurs) au fini perle pour les surfaces intérieures ou extérieures ainsi qu’une teinture alkyde (6 couleurs) à usage extérieur qui pénètre le bois en profondeur.

Chef de file au Canada en récupération et revalorisation de peinture, Société Laurentide a recueilli 4 000 000 de litres de peinture en 2008, évitant que ces produits ne soient déversés dans la nature sous forme liquide ou enfouis sous forme solide. Ce sont deux filiales de l’entreprise, PRQ – Peintures récupérées du Québec, à Victoriaville, et Preferred Environment, à Springhill en Nouvelle-Écosse, qui récupèrent les peintures non utilisées par l’intermédiaire d’un important réseau de dépôts de peinture et l’organisation de collectes ponctuelles.

La peinture récupérée est acheminée à l’usine de PRQ qui s’occupe de la revaloriser. L’usine de Victoriaville est la seule entreprise dans l’est du Canada à mettre en marché de la peinture recyclée qu’elle commercialise principalement sous la marque Boomerang dans les marchés du Québec, de l’Ontario et des provinces atlantiques.

Société Laurentide a entrepris d’importants travaux d’agrandissement et de modernisation de l’usine de sa filiale PRQ. Ces travaux, qui seront terminés d’ici la fin de l’année, permettront de doubler la capacité de réception des peintures domestiques récupérées et la production de la peinture recyclée Boomerang. Info: www.peintureboomerang.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des