Les touristes sont nombreux en ville cet été

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Les touristes sont nombreux en ville cet été
À la mi-août ce sont plus de 22 000 visiteurs qui ont fréquenté la Cité de l'énergie, soit déjà 7000 de plus que toute la saison dernière. (Photo : (Photo LHebdo / Bernard Lepage))

TOURISME.  Il reste encore de nombreuses semaines à la saison touristique, mais les intervenants de la région de Shawinigan s’entendent déjà pour qualifier l’été 2021 de très bonne en terme d’affluence, voire d’au-delà de leurs espérances.

«Ça va très bien, répond spontanément Johanne Prince, propriétaire de Boutique chez Guy. Il y a beaucoup de touristes qui viennent, plusieurs veulent visiter la boutique de Noël au 2e étage. Pendant la pandémie, ils n’ont pas pu magasiner et ça paraît. Au lieu d’acheter un cadeau pour leur petit enfant, ils repartent avec deux ou trois avec de beaux emballages. Je pense que ça leur a manqué.»

Même son de cloche du côté des restaurateurs au centre-ville. «La clientèle est vraiment présente, autant des touristes que des gens de la place. Les chiffres sont meilleurs que l’été dernier», témoigne Roxanne Roy, copropriétaire du bistro Le Chenapan. Pour elle et son conjoint Benoit Sigmen, l’autorisation d’utiliser une partie de la rue Mercier pour agrandir leur terrasse fait toute la différence.

«C’est une bénédiction. On a une petite terrasse et les clients qu’on peut accueillir dans la rue, c’est le surplus qui nous permet de vivre. On regarde pour investir dans la décoration et avoir du son à l’extérieur l’été prochain. Ça serait vraiment intéressant que ce projet se poursuive au-delà de la pandémie», souhaite Benoit Sigmen.  Du côté du 462 Tamarac, le sourire de la propriétaire Audrey Matteau est révélateur. «Ça va vraiment très bien. On accueille beaucoup de gens, des touristes. Je pense que les clients avaient besoin de sortir de chez eux et on le ressent.»

Cité de l’énergie

À la Cité de l’énergie, à dix semaines de la fin de la saison, on a déjà accueilli 50% plus de visiteurs que le total de l’été dernier. «On a enregistré jusqu’ici 22 000 entrées (en date du 11 août) alors qu’on avait terminé la saison 2020 avec 15 000», déclare avec satisfaction la directrice générale Sandie Letendre.

L’assouplissement des mesures sanitaires est certainement l’une des raisons de cette augmentation estime-t-elle. «Nos activités complémentaires comme les croisières et le tour de ville vont très bien. On affiche à ce niveau une augmentation de 25% par rapport à l’année dernière.»

Les spectacles présentés à l’Amphithéâtre Québecor remportent également un beau succès auprès du public.  «Là aussi, on dépasse nos cibles» se réjouit la directrice de la Cité de l’énergie. Fait à noter, alors que le spectacle nocturne Nezha, l’enfant pirate attirait trois touristes sur quatre parmi le public, c’est complètement la proportion inverse cette année. «Environ 75% des spectateurs du spectacle Une nuit sous les ponts de Paris venait de la Mauricie, 86% pour celui de Valérie Milot et 80% pour À pleines voiles», rapporte Sandie Letendre.

Il est trop tôt estime-t-elle pour décider si cette nouvelle formule sera de retour en 2022 ou si on reprendra le spectacle du Cirque Éloize présenté en 2018 et 2019. «Avec la pandémie qui est toujours là, c’est difficile de prévoir à long terme. On est dans une culture de dernière minute et ça nous emmène à essayer des choses comme on l’a fait cet été. Ce n’est pas déplaisant non plus», ajoute Sandie Letendre.

À LIRE AUSSI: Parc national: 36% plus de visiteurs qu’en 2019

Tourisme: la pénurie de main-d’oeuvre se fait sentir

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires