Les travaux au lac à la Tortue continuent de faire jaser

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les travaux au lac à la Tortue continuent de faire jaser
Nathalie Côté a déposé une pétition de plus de 500 signataires pour un recalcul de la taxe au secteur Lac-à-la-Tortue. (Photo : l'Hebdo Patrick Vaillancourt)

LAC-À-LA-TORTUE. En voyant circuler les publications de plusieurs personnes du secteur Lac-à-la-Tortue sur les réseaux sociaux qui étaient mécontentes de la hausse de taxes associée au projet d’assainissement des eaux usées et d’égouts, on pouvait s’attendre à une levée de boucliers. Toutefois, il n’y a que Nathalie Côté, l’initiatrice d’une pétition demandant un recalcul, qui s’est présenté au micro pour déposer sa pétition.

Au lendemain de l’assemblée, plusieurs citoyens du secteur ont d’ailleurs dénoncé l’absence de citoyens du secteur lors de l’assemblée.

La pétition déposée par Mme Côté compte 524 noms au total, en cumulant la copie papier et la pétition en ligne. Mme Côté s’est dite étonnée de ne pas avoir vu des citoyens l’appuyer en prenant la parole au micro. «Ça se parlait beaucoup sur les médias sociaux, il y a de l’inquiétude, il y a des gens qui veulent vendre leur maison, mais bon… Nous sommes dans une société démocratique, mais il y en a parfois qui ne se manifeste pas. Mais c’est correct, je respecte ça. La pétition en ligne sera ouverte et il y aura des copies papier dans les commerces si les gens veulent continuer à la signer. Le maire semblait fermé à l’idée de revoir le calcul de la taxe comme mentionné dans le libellé de la pétition.»

Rappelons que le projet avait été estimé à 43 M$ au départ, dont 83% de la somme provenait de subventions fédérales et provinciales, au final, l’imposant chantier de plus de deux ans aura coûté 52,5 M$ avec les nombreuses directives de changement. Avec les dépassements de coûts, la Ville de Shawinigan se trouve actuellement à recevoir une subvention de l’ordre de 70%, comme les directives de changements doivent être assumées à 100% par la Ville. Comme mentionné en décembre lors de la conférence divulguant les coûts du projet, la Ville tentera d’aller chercher une somme de 1,8 M$ provenant des deux paliers de gouvernements pour atteindre le montant de la subvention annoncée de près de 37 M$. La Ville étudie également les bons de travail pour réaliser des ententes avec la firme Pluritech qui supervisait les travaux, et avec l’entrepreneur général Allen pour un retour sur l’investissement. Un recours juridique n’est pas écarté.

«Ça fait plusieurs années que les municipalités dénoncent la règle du plus bas soumissionnaire conforme. Des entreprises soumissionnent en bas de l’évaluation. Un chantier de 25 km, avec une nappe phréatique et toutes les difficultés que ça comporte, c’est impossible qu’il n’y ait pas de modifications. J’ai dit à nos députés qu’ils nous avaient promis une enveloppe. Je demande que les gouvernements nous donnent l’enveloppe annoncée, compte tenu de l’éclatement des coûts, pour qu’on puisse le redonner aux citoyens», explique le maire Michel Angers.

Le premier magistrat souligne qu’en voyant les montants estimés, cela a inquiété les membres du conseil dès le départ. «Qui est responsable? Je veux bien prendre les responsabilités de ce qu’on contrôle, mais les règles on ne les contrôle pas. On semble aussi oublier que la raison principale de ce projet, est d’éliminer les fosses septiques autour du lac, pour enrayer la contamination. Toutes les fosses septiques devaient être changées, et on a retardé ça de cinq ans. Si l’évaluation au départ avait été de 50 M$, on ne serait pas en train d’en parler. Ce n’est pas la Ville qui a fait l’évaluation. Qu’on pense que c’est de notre faute, il y a toujours bien des limites. Mon objectif est clair, récupérer le plus d’argent possible.»

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Robert GravelMike BoisvertSylvain frigonAnabelle Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Anabelle
Invité
Anabelle

Premièrement il est totalement faux de dire que toutes les fosses devaient être changées. Deuxièmement il y a des personnes qui ne pouvaient pas se présenter mais il y a un regroupement qui se crée et des demandes officielles seront faites ! Ce n’est pas terminée !Ça ne fait que commencer ! Ça ne passera pas ! Nous voulons payer le montant qui a été accepté au début même s’il était déjà trop élevé mais pas un sou de plus! Et l’asphalte c’est un gros non! Cette dépense doit être répartie à l’ensemble de la ville ! Il y avait… Read more »

Sylvain frigon
Invité
Sylvain frigon

C’est certain que le projet vacuum liquide qui avait été présenté par un autre groupe comme alternative plus economique…..on ne serait pas la. Pourquoi l’administration n’a pas considéré?…Refaire ma fosse, m’aurait coute 4 milles. L’asphalte, il fallait que la ville la refasse….on a paye pour le grands Shawinigan depuis cette completement stupide fusion ( fusion n’est pas la faute du maire j’en conviens) Je paye deja 300 par mois pour les reste de ma vie, juste pour les taxes municipales…une toute petite maison de moin de 100 metre carré….Ma petite municipalité de St-Theophile du lac me manque beaucoup …de plus… Read more »

Mike Boisvert
Invité
Mike Boisvert

Quand vous aller vendre vos maisons 2 ou 3 fois plus cher vous allez êtres heureux de vos égouts et de vos routes asphaltée

Robert Gravel
Invité
Robert Gravel

Les plus chialeux sont encore une fois ceux qui s’impliquent le moins. Et ils rajouteront une couche de chialage quand ont leur fera remarquer.