L’extérieur de la Maison Aline-Chrétien tout en beauté

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
L’extérieur de la Maison Aline-Chrétien tout en beauté
Un jardin d'eau extérieur a été aménagé à la Maison Aline-Chrétien afin d'améliorer la qualité de vie des résidents. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Les proches et les résidents de la Maison Aline-Chrétien peuvent désormais profiter d’une splendide cour extérieure afin de vivre de beaux moments en nature avec l’aménagement d’un jardin d’eau se trouvant tout juste devant la maison de soins palliatifs.

C’est un investissement de 156 000$ qui a été nécessaire pour l’ensemble du projet, c’est à dire l’aménagement paysager, le jardin d’eau et le mobilier. Les travaux ont eu lieu du mois de mai au mois d’août dernier. Trois grandes terrasses ont été aménagées, dont deux près de la rivière, ainsi qu’un sentier de pavés reliant les terrasses. On retrouve aussi différents espaces de repos, ainsi qu’un patio berçant adapté pour les personnes en fauteuils roulants. Les travaux ont été réalisés par Daniel Gagné, horticulture et design.

« Le bien-être et la sécurité de nos résidents et leurs familles étaient au cœur des motivations qui ont guidé notre décision d’aller de l’avant dans la réalisation de ces travaux. C’est touchant de voir les familles s’y retrouver en toute intimité. J’en profite pour rappeler que la maison accueille gratuitement les personnes en fin de vie et leurs proches et que notre personnel et nos bénévoles les accompagnent avec cœur et compassion », exprime la présidente Lise Landry.

Une famille ou une entreprise peut associer son nom au pavillon central en commandite, tout comme les huit bancs disposés tout autour de la maison dans les différents espaces.

« Des dizaines de variétés de vivaces ont été ajoutées dans plusieurs aménagements le long des sentiers qui mènent aux terrasses ainsi que trois bassins d’eau communicants qui permettent aux résidents de se laisser bercer par le son de l’eau qui cascade », souligne Denis Bouvette, membre du conseil d’administration qui a supervisé les travaux.

Daniel Gagné indique avoir été inspiré par l’espace et le relief du terrain. « Le relief du terrain se prêtait à la possibilité de faire un bassin d’eau qui donne l’impression que le mouvement de l’eau se dirige vers la rivière. La symbolique et le bruit de l’eau est très représentatif pour une maison de fin de vie. C’est une belle peinture en trois dimensions finalement. »

Sur la photo, on aperçoit la présidente Lise Landry, la directrice Chantal Ouellet, le concepteur des travaux Daniel Gagné, et Denis Bouvette du conseil d’administration.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires