L’Hebdo pleure André Perreault

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
L’Hebdo pleure André Perreault
André Perreault. (Photo : Archives L'Hebdo)

MÉMOIRE. C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que l’équipe de L’Hebdo a appris le décès d’André Perreault le 2 novembre dernier.

Celui qui aura écrit des milliers de chroniques à l’intérieur de nos pages nous a quittés sans avertissement, foudroyé par une fulgurante infection.

De 1965 à 2015, André Perreault aura signé d’innombrables reportages, dressant le portrait des plus humbles aux plus notables. «Je pars du principe qu’il n’y a pas une personne qui, si tu prends le temps d’aller au bout de ce qu’elle est, n’a pas quelque chose de phénoménal à raconter. Moi, je parle aux êtres humains», racontait-il à L’Hebdo dans un reportage soulignant ses 50 ans de carrière chez nous.

Véritable force de la nature, André Perreault s’amusait à raconter, avec un langage coloré bien à lui, que «si tu es dans ma trail, tasse-toi parce que j’ai des chances de me rendre quand même.» Ses hauts faits d’armes sont nombreux comme lorsqu’en 1968, il saute d’un tremplin de 65 pieds dans la piscine Saint-Marc… profonde de 9 pieds. Une autre fois, en rabaska dans le fjord du Saguenay, il plonge pour aller nager… avec des belugas. «J’ai un tempérament guerrier. J’ai toujours essayé de faire mieux que ce que j’étais profondément», poursuivait cet homme plus grand que nature.

Excellent joueur de hockey, il fut membre des Cataractes de Shawinigan lors de la saison 1959-1960 à l’âge de 16 ans, les Shawiniganais le connaissaient surtout pour ses exploits en natation, autant comme nageur qu’entraineur de son frère Marcel et de Gaston Paré.

André Perreault, c’est aussi lui qui a fondé l’Aquatek dans les années 1970, une école privée de natation où il fit sensation avec ses »bébés nageurs » submergés complètement dans l’eau à l’âge trois mois.

Que ce soit dans sa maison à Pointe-à-Comeau, sur le bord de la rivière Saint-Maurice, ou dans son chalet au lac La Tuque, il a toujours entretenu une relation privilégiée avec l’eau. Dans une entrevue, il confia qu’elle aura été pour lui un canal d’apprentissage. «Un prétexte à m’ouvrir au monde de l’effort, de l’audace et de l’aventure.»

Lors de ses visites au bureau, André Perreault rappelait toujours que les membres de L’Hebdo représentaient sa seconde famille. Celle-ci pleure aujourd’hui son départ inattendu, salue l’ensemble de ses accomplissements et offre ses plus sincères condoléances à son épouse Monique et ses enfants, Bryan et Annie.

 

Partager cet article

18
Laisser un commentaire

avatar
17 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
17 Comment authors
KathleenAlexJalain lacerteAndré-Jean Bordeleaumarcel jobin Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
CG
Invité
CG

Sans oublier qu’il a été un de nos meilleurs professeurs d’éducations physique à l’école Secondaire Paul le Jeune dans les années 80 . Il a marqué nos belles années par sa passion et sa grande écoute . Mes plus sincères sympathies à toute sa famille et ses amis.

Patricia Dellow
Invité

Mes sincères condoléances à la famille. J’suis vraiment sous l’choc d’apprendre ceci. Il a été le premier président du conseil d’administration du Centre d’Entraide aux Rayons du Soleil et depuis mon arrivée à la direction générale en 2008, il nous a offert à chaque année ces embarcations et l’organisation de l’activité annuelle du Rabaska comme campagne de financement. Merci pour votre aide M. Perreault, vous allez nous manquer🙏🏼😔

RayRo
Invité
RayRo

Mes condoléances mr Bryan,et à votre famille.

Michèle Gignac
Invité
Michèle Gignac

André a été mon entraîneur au début de ma courte carrière de nageuse! C’était un homme intense, impliqué dans sa communauté et surtout il avait le verbe et une. plume extraordinaire. Je souhaite à ses proches mes plus sincères sympathies, et j’en garde un très bon souvenir!

Diane Vincent
Invité
Diane Vincent

Mes sincères sympathies à toute la famille, ses amis et ses collègues de travail!… Je ne l’ai pas vraiment connu, seulement à travers ses reportages dans le journal. Il va manquer à beaucoup de personnes!!!!

Jean-Charles Pelletier
Invité
Jean-Charles Pelletier

Merci à André ! il a été d’un grand soutien au club de natation du Centre de la Mauricie, à titre d’administrateur comme avec ses chroniques. Mes sympathies à toute la famille.

C. Pronovost
Invité
C. Pronovost

C’est avec regret que j’apprends son décès. J ai eu la chance de le rencontrer tout au long de ma vie. C’est un homme extraordinaire. Bon repos M. André Perreault repose en paix.

Marie claude laframboise
Invité
Marie claude laframboise

Quel beau texte pour ce grand homme il est aller rejoindre son boxeur Patrice LHeureux qu il considerait comme son fils et qu’il a entrainé dans les eaux froide du st-maurice ….

Romain sT-cYR
Invité
Romain sT-cYR

Mes sincères sympaties a toute sa famille j ai bien connu André un vrai…

Jean pierre Bergeron
Invité
Jean pierre Bergeron

Il as été aussi président fondateur d’un groupe scoute louveteaux dans le club optimiste Shawinigan

Diamond Roger
Invité
Diamond Roger

Mes plus sincères condoléances à toute la Famille André Perreault venait le dimanche matin à la Messe de 9:00 am. à Sainte-Flore avec son épouse, il était toujours de bonne humeur, donc une grande perte pour le monde du sport de Shawinigan . Roger Diamond, cérémoniaire de la Communauté de Sainte-Flore

Francois Lafreniere
Invité
Francois Lafreniere

André Perreault.
Un cousin, un Grand frère, un ami, un confident. Tu vas me manquer Beaucoup!
Veille sur nous jusqu’à ce qu’on se retrouve…

François

marcel jobin
Invité
marcel jobin

Andre avec Michel Dore et Donald Royer etions des fou en pyjama dans les annees 1960 Nous etions de rare personnes qui fesais de la course a pied

André-Jean Bordeleau
Invité

Je le connais de longue date. Marginal mais sympathique. C’était un ami que j’appréciais. À le voir, à le côtoyer, à l’écouter….il était l’homme qui ne devait pas mourrir. Il vivra encore longtemps dans la mémoire collective de son milieu, son entourage et ses amis. Il était aussi un fervent nationaliste, défenseur et protecteur de nos valeurs québécoises.
Il rejoint les GRANDS.
Merci André pour ce qui a semé chez nous.

André-Jean Bordeleau

alain lacerte
Invité
alain lacerte

mon entraineur de natation ….en même temps que mon frère Guy Lacerte ….Gaston et Marcel Paré …..mPierre Boisvert et sa soeur France …Suzanne St- Onge etc etc

alain lacerte
Invité
alain lacerte

André a été le créateur des Optimistes jeunesses de Shawinigan . notre coach de natation à la piscine St-Marc hihihi que de souvenir

AlexJ
Invité
AlexJ

Je l’ai connu entre autres comme professeur d’éducation physique à l’école secondaire. C’était un homme bon qui a laissé une belle empreinte dans mon éducation. Il m’inspirait par sa façon d’être, de parler et d’aller chercher le meilleur de chacun. D’André se dégageait une énergie remarquable et magiquement contagieuse! Il m’appelait toujours « le blond », avec humour et bienveillance (j’ai les cheveux brun foncé). Merci et paix à votre âme, M. Perreault.

Kathleen
Invité

Mes sympathies mon prof éducation!😢