L’historienne devenue entrepreneure

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
L’historienne devenue entrepreneure
L’historienne et entrepreneure Émilie Roy-Element (Photo : courtoisie)

NOTRE-DAME-DU-MONT-CARMEL. Pendant 10 ans, on l’a connue à titre de coordonnatrice aux activités et aux expositions dans le secteur muséal. On l’a croisée notamment au Vieux presbytère de Batiscan et au Domaine seigneurial Sainte-Anne. Devenue entrepreneure, c’est maintenant à titre de spécialiste en recherche et animation historiques que la Montcarmeloise Émilie Roy-Element œuvre dans le milieu culturel de la région.

Ce projet entrepreneurial s’est concrétisé au début de l’année grâce à l’aide financière de la MRC des Chenaux, par le biais de son programme Soutien au travail autonome.

«J’offre mes compétences en recherches historiques, animation et organisation d’événements, énumère Mme Roy-Element. Je mets à profit mes compétences acquises au cours des dix dernières années.»

«J’avais envie d’exploiter davantage ma créativité.»

– Émilie Roy-Element

Historienne de formation, cette dernière travaille pour l’Académie des Ripailleurs depuis 2018. Par le biais de son entreprise, elle est également chargée de projet pour la nouvelle exposition permanente au Vieux presbytère de Batiscan.

«Je travaille aussi sur un projet avec le Domaine seigneurial Sainte-Anne, ajoute l’entrepreneure. Plus récemment, je fais partie du projet qui vise à faire découvrir la MRC des Chenaux par les sens. Il y a d’autres collaborations à venir avec la MRC.»

Maman de trois enfants, l’appel de l’entrepreneuriat est arrivé dans sa vie alors qu’elle achevait son troisième congé de maternité. «Plus mon retour au travail approchait, moins je me voyais recommencer la même routine annuelle, confie Mme Roy-Element. J’avais un besoin d’essayer autre chose et j’avais envie d’exploiter davantage ma créativité.»

C’est son amitié avec Anne-Renaud Deschênes, fondatrice de l’Académie des Ripailleurs, qui lui a donné le goût de foncer. Depuis, elle contribue au rayonnement culturel de la région avec toute la rigueur et l’authenticité qu’on lui connait.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires