L’Océanic s’impose au premier match contre les Cats

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
L’Océanic s’impose au premier match contre les Cats
2021/04/23, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l'Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto. (Photo : Olivier Croteau LHJMQ)

HOCKEY. Plus physiques, plus déterminés, et plus engagés dans les batailles le long des rampes, l’Océanic a marqué tôt dans le match et pour le reste, le cerbère de Rimouski Creed Jones a été solide tout au long du match pour donner la victoire 1-0 à sa formation.

La série entre les deux formations a débuté avec du jeu physique de part et d’autre avec plusieurs mises en échec.

Sans être dominant, l’Océanic a été en mesure d’ouvrir la marque lors d’une rare percée offensive. Alex Drover a inscrit le premier but de la série 3 de 5 en poussant la rondelle avec son corps après un retour de lancer devant le filet. D’ailleurs, les officiels ont pris plusieurs minutes en consultant la reprise vidéo pour confirmer le but.

Les Cats ont rebondi en imposant le momentum pour le reste de la période, sans toutefois déjouer le gardien de l’Océanic Creed Jones en 13 lancers. Rimouski termine la première période avec 7 lancers sur Antoine Coulombe.

L’Océanic a imposé le rythme dès le début du deuxième tiers temps par du jeu physique et rapide en zone adverse, si bien que l’entraîneur des Cats a dû utiliser son temps d’arrêt tôt en période. Antoine Coulombe s’est signalé à quelques reprises pour repousser les attaques rimouskoises.

En milieu de période, Marc-Antoine Pépin est parvenu à s’échapper, mais il a été incapable de marquer en étant accroché, mais l’officiel lui a décerné un lancer de punition. Après une belle feinte pour coucher le gardien Jones, ce dernier a effectué l’arrêt en soulevant la jambière.

Une minute plus tard, c’est au tour de Xavier Cormier de s’échapper contre son ancien gardien, et Coulombe a le dessus en effectuant un arrêt solide de la jambière droite.

Le gardien de L’Océanic est demeuré solide tout au cours de l’engagement en accordant peu de retours de lancer.

Rimouski a profité du premier avantage numérique pour terminer le deuxième vingt. Les Cats devançaient L’Océanic au chapitre des tirs au but 23-17, toutefois la troupe de Serge Beausoleil était plus combative en remportant la majorité des batailles physiques le long des rampes.

Rimouski est parvenu à contenir les attaques de Shawinigan au début de la troisième période, tandis que le gardien Jones poursuivait son bon travail en effectuant les arrêts sans donner de retour de lancer, même lors d’un avantage numérique des Cats.

Les Cats ont retiré le gardien en fin de rencontre pour créer l’égalité, mais sans succès.

Sans l’ombre d’un doute, le cerbère Creed Jones a été la vedette de la rencontre en repoussant les 34 tirs des Cataractes. Au deuxième vingt, il a même nargué quelques joueurs en passant devant le banc adverse.

Le deuxième match de la série à lieu samedi à 19h.

Commentaires d’après match

«C’est un match âprement disputé c’est le moins qu’on puisse dire. Creed Jones a été le joueur clé dans ce match-là. Les chances de marquer ont été intéressantes de chaque côté, commente l’entraîneur de l’Océanic Serge Beausoleil. C’était un match de séries éliminatoires. Demain ça sera un autre gros défi pour nous et il faut absolument éviter le banc des pénalités.»

De son côté, Ron Choules affirmait également qu’il s’agissait d’un bon match de série. «On a eu nos chances, et le gardien a été très bon. Ça été un bon match et ça fini 1-0 sur un but de «globetrotter». Je pensais qu’il a touché avec sa main, mais ça l’air les reprises vidéos ne marchaient pas à ce moment. Il faut se fier aux arbitres pour faire le call. Je pense qu’on a joué une game physique de séries, mais on n’a pas capitalisé sur nos chances. J’ai aimé qu’on soit dans le match et qu’on n’a pas donné grand-chose défensivement.»

Comment Antoine Coulombe a-t-il vu ce duel de gardiens? «Je m’attendais à ça, Rimouski a été une équipe cette année qui travaille beaucoup. Ç’a été le cas, ça pris un but chanceux pour gagner la game là-dessus. La rondelle a touché mon épaule et je pensais qu’elle était tombée sur le but, mais pour être honnête je n’ai aucune idée comment elle a fait pour rentrer. Je veux prendre ma revanche demain, je me doutais que ça allait être une série de goalers. Dans une série 3 de 5 il n’y a pas beaucoup de marge d’erreur alors la game de demain est vraiment importante.»

l’Oceanic de Rimouski .
2021/04/23, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/23, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/23, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
2021/04/23, Shawinigan Quebec, Canada. Hockey LHJMQ. Les Cataractes de Shawinigan recoivent l’Oceanic de Rimouski au Centre Gervais Auto.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires