Logique respectée: Matthew Rusch dirigera les Aigles de Trois-Rivières

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Logique respectée: Matthew Rusch dirigera les Aigles de Trois-Rivières
Photo courtoisie des Aigles

Matthew Rusch a d’abord brillé sur le monticule des Aigles, et ce, pendant plusieurs années, avant de devenir entraîneur des lanceurs de la formation trifluvienne. La saison dernière, il était chez les Cascades de Shawinigan, finaliste dans la Ligue de Baseball Majeur du Québec Rusch. Il y agissait à titre de joueur-entraîneur.

Le New-Yorkais est établi depuis longtemps au Québec, lui qui est également monté sur la bute des Capitales de Québec en 2010 et 2011. Sa conjointe est d’ailleurs une Trifluvienne.

«Merci aux Aigles pour cette opportunité», a-t-il lancé. «J’ai hâte et les partisans des Aigles vont être contents du nouveau calibre et des nouveaux joueurs. Mon objectif est de créer une équipe très compétitive, mais surtout dont les gens seront fiers.»

«Je suis un entraîneur qui met de l’importance sur les bonnes relations avec les joueurs, surtout avec une équipe plus jeune. Je suis aussi un coach stratégique et tactique. Je vais être proche de mes joueurs pour trouver qu’est-ce que je peux sortir en chacun d’eux.»

Coach Rusch a également mis l’accent sur l’importance d’avoir des joueurs locaux au sein de l’organisation, comme c’est le cas avec Raphaël Gladu. De son côté, le directeur général des Aigles, René Martin, ne pouvait cacher son enthousiaste et il est confiant pour l’avenir de l’équipe dont la ligue s’est nouvellement associée à la MLB.

«C’est un grand jour pour nous de nommer Matthew gérant de l’équipe. Il était la solution aux yeux de tout le monde. J’ai contacté Miles Wolff, Pierre-Luc-Laforest et Éric gagné pour m’aider. En début de parcours, on avait cinq candidats, ensuite trois et Matthew l’a emporté», a-t-il confié. «Tout le monde le mettait comme gagnant au final. Il a beaucoup de qualité et c’est un gars qui est respecté au plus haut point.»

«Matthew, c’est un gentleman. Il a beaucoup de contacts dans le milieu du baseball et son plus gros défi sera de vende aux joueurs l’idée de venir jouer à Trois-Rivières. Mais qui de mieux pour le faire? Il est lui-même venu s’installer ici avant d’épouser une Trifluvienne avec qui il a maintenant deux enfants. Lui est convaincu, alors il pourra être convaincant.»

L’ancien receveur étoile des Aigles, Kyle Lafrenz, a aussi accepté un poste d’instructeur des lanceurs.

«Kyle a agi longtemps comme receveur et  c’est la position la plus importante pour un lanceur. Il comprend beaucoup de tactiques et de stratégies. Il va non seulement aider nos lanceurs, mais il peut aussi aider nos frappeurs», a témoigné le nouveau gérant des Aigles.

«C’est un joueur qui me ressemble beaucoup. Il a cette passion pour le baseball, mais aussi le professionnalisme. C’est un leader dans le vestiaire et un gars fier.»

Le retrait du numéro 22

L’ancien partant de 37 ans tentera de ramener les Aigles à un deuxième championnat, cette fois dans la Ligue Frontier, lorsque la pandémie sera derrière nous.

Auteur de 31 victoires, 445 retraits au bâton, un championnat des éliminatoires de la ligue Can-Am, Matthew Rusch aura été un des très bons lanceurs de l’histoire du baseball indépendant. En 14 saisons dans le baseball professionnel, il a cumulé un important total de 1 134 retraits sur des prises. En 2019, les Aigles ont procédé au retrait de son chandail pour souligner son implication et ses performances sur le terrain.

Chandail qu’il pourra vraisemblablement porter à nouveau…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires