Lorenzo Canonica découvre le style nord-américain

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Lorenzo Canonica découvre le style nord-américain
Lorenzo Canonica (Photo : Facebook Cataractes de Shawinigan)

HOCKEY. Après une longue attente de plus de cinq mois, le Suisse Lorenzo Canonica a pu finalement disputer ses premiers matchs avec les Cataractes lors du week-end du 23 janvier dernier. En plus de goûter pour une première fois à l’environnement du Centre Gervais auto, l’attaquant de 17 ans a même inscrit un premier filet à son premier match dans le circuit Courteau.

En raison de la santé publique du Québec, le Suisse a dû ronger son frein dans son pays natal en attendant d’avoir une réponse positive de pouvoir venir au Canada. Il a quand même pu garder la forme en disputant 20 rencontres avec l’équipe des moins de 20 ans de Lugano. Il a enregistré 19 points lors de cette période.

C’est grâce au Championnat du monde de hockey junior que Lorenzo a pu poser le pied en Amérique du Nord en décembre dernier, lui qui a été sélectionné pour faire partie de son équipe nationale.

L’Hebdo a pu s’entretenir avec le polyglotte au cours de la dernière semaine, lui dont sa langue première est l’italien. Il parle aussi l’allemand, l’anglais et quelques mots de français.

«J’avais vraiment hâte de venir à Shawinigan. Au début, ça allait, mais plus le temps avançait, j’avais peur de ne pas pouvoir venir. Puis, on m’a confirmé dans l’équipe nationale suisse pour participer au Championnat du monde junior, j’étais très content de faire l’équipe à 17 ans. C’était un bon défi de montrer que j’étais capable de jouer contre des joueurs plus vieux que moi.»

Comment Lorenzo a-t-il vécu sa première expérience avec le jeu nord-américain? «On a dû faire une quarantaine de quatre jours en arrivant à Edmonton, c’était très long. Mais ensuite, j’ai aimé mon expérience là-bas. Je pense avoir grandi en jouant contre des joueurs repêchés en première ronde dans la Ligue nationale. Au début, j’ai eu de la difficulté à m’adapter à une petite patinoire. Tout est plus vite et la prise de décision doit être plus rapide. Match après match, je me suis amélioré. C’est au championnat junior que j’ai su que je pouvais aller à Shawinigan ensuite.»

Le Suisse indique avoir été bien accueilli par ses nouveaux coéquipiers, notamment le capitaine Mavrik Bourque est allé à ses devants, tout comme Xavier Bourgault. «C’est certain qu’en étant dans la bulle, je ne peux pas vraiment voir les attraits de Shawinigan, mais dans le futur je vais sûrement visiter quand ce sera possible. Ça donne plus de temps de connaître mes coéquipiers, ce qui est bien.»

Comment a-t-il vécu ses deux premiers matchs avec les Cats? «J’étais heureux de compter à mon premier match avec l’équipe. Le jeu est beaucoup plus rapide comparativement à chez moi. Les joueurs sont plus gros et plus forts. Mais je peux jouer mon style, et j’espère pouvoir m’améliorer rapidement pour être un meilleur joueur. Mon objectif est de gagner un championnat avec les gars. L’équipe passe devant mes objectifs personnels. Je veux améliorer mon lancer et mon coup de patin d’ici la fin de la saison.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires