L’UQTR se joint à l’équipe des Roses!

Stéphanie Paradis
L’UQTR se joint à l’équipe des Roses!
Marie-Josée Gervais, cofondatrice des Roses, entourée de Lyne Cloutier à gauche ainsi que de Marie-Claude Rivard et de Paule Miquelon à droite, toutes trois professeures-chercheures à l'UQTR (Photo : Stéphanie Paradis)

DÉFI. Pour la 9e édition de l’équipe féminine Les Roses, trois chercheures de l’Université du Québec à Trois-Rivières se joindront à elle. Pas comme athlètes, mais bien pour étudier les répercussions du processus sur la santé des femmes à court, moyen et long terme. Une occasion unique de documenter l’impact sur la vie des femmes qu’a l’équipe des Roses.

En effet, une équipe multidisciplinaire de chercheures de l’UQTR issue des Départements des sciences de l’activité physique, de psychologie et des sciences infirmières s’associe avec l’équipe des Roses 2019-2020 afin d’évaluer les impacts physiques, psychologiques et sociaux du défi sur les participantes.

« Nous espérons que les résultats encourageront la pratique régulière d’activité physique chez les femmes québécoises », souligne Marie-Claude Rivard, professeure-chercheure au Département des Sciences de l’activité physique de l’UQTR. « J’ai eu un coup de cœur pour Les Roses et l’organisation. J’étais présente au Parc de la Mauricie lors du dernier défi, et ça m’a confirmé la pertinence de documenter les impacts de cette initiative chez les femmes qui y participent », ajoute-t-elle.

Paule Miquelon, professeure-chercheure au Département de psychologie, souhaite de son côté étudier la motivation reliée à l’activité physique: la motivation à commencer ainsi que celle à poursuivre et à ne pas abandonner. Quant à Lyne Cloutier, professeure-chercheure au Département des sciences infirmières, elle s’intéresse à la santé cardiovasculaire ainsi qu’à la perception qu’ont les gens de leur propre santé physique.

Les Roses, édition 2019-2020

L’équipe féminine Les Roses lance sa période de mise en candidature pour son édition 2020. Les femmes qui souhaitent se joindre au mouvement pour intégrer l’activité physique dans leur vie, avec le soutien d’une équipe expérimentée, auront jusqu’au 29 octobre 17 h pour déposer leur candidature sur le site web lesroses.ca.

Pour 2020, les 200 candidates choisies pourront opter pour le triathlon qui se déroulera sur le site du Lac Édouard et comprendra 1 km de nage, 30 km de vélo et 8 km de course à pied, ou encore le duathlon avec 2 km de course, 30 km de vélo et 8 km de course. La prochaine édition des Défis du Parc aura lieu du 11 au 13 septembre 2020.

Les Roses, c’est 10 mois de mise en forme avec des entraînements d’équipe mensuels, du soutien d’une équipe d’encadreurs, des conseils d’experts et l’appui de toute une équipe de femmes qui affronteront les mêmes défis.

« Ayez confiance que le mouvement des Roses va vous aider à vous propulser dans une nouvelle vie et à mettre l’activité physique dans votre agenda. Votre place est là et arrêtez d’avoir peur! », encourage Marie-Josée Gervais, cofondatrice des Roses.

«On a démarré ce mouvement parce qu’il y avait très peu de femmes qui participaient au Défi du Parc. Étant la directrice générale, j’étais un peu peinée d’y voir aussi peu de femmes. On a lancé ce beau projet il y a 9 ans avec 35 femmes de tout le Québec, et aujourd’hui il y a au-dessus de 1500  femmes qui ont fait partie des Roses.

En tout, 12 régions sont représentées, en passant par Amqui jusqu’à Gatineau. Les Roses participent individuellement à plus de 400 événements partout au Québec, souhaitant ainsi être des agentes de démocratisation du sport.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des