Marc Perron plaide coupable

Par superadmin

Marc Perron, 50 ans, a finalement plaidé coupable aux accusations de nature sexuelle qui pesaient contre lui, mercredi en fin d’après-midi. Le 20 février dernier, il a attouché sexuellement un jeune garçon à son appartement situé sur la 3e avenue à Shawinigan-Sud.

Selon la Sûreté du Québec, Perron a abordé sa victime de 11 ans alors qu’il était en train d’acheter des bonbons dans un dépanneur de la rue Saint-Marc. Une fois sorti du commerce, il l’a invité à la maison pour l’aider dans ses travaux. C’est à ce moment qu’il l’a agressé sexuellement.

Questionné à ce sujet par le juge, Perron a admis avoir touché le pénis du jeune gamin.

Un lourd passé

Marc Perron n’en est pas à ses premières offenses criminelles. C’est pourquoi la couronne prévoit déposer une requête afin que le pédophile de 50 ans soit considéré délinquant à contrôler, à surveiller ou encore délinquant sexuel. Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Sébastien Émond, n’a pas défini clairement ses intentions à cet égard, mais a confirmé qu’une demande en ce sens sera faite le 26 avril prochain lors du prononcé de la sentence.

En 1995, Perron a été condamné pour agression armée, menaces et séquestration dans la région de Montréal. L’année suivante, il était de retour à Shawinigan où il a été reconnu coupable d’agression sexuelle et de séquestration.

Détenu depuis le 26 février, Marc Perron devra vraisemblablement subir un examen psychiatrique à l’institut Pinel de Montréal.

Naturellement, une ordonnance de non-publication a été émise pour protéger l’identité de la jeune victime.

À lire aussi: «Je suis prête à brasser la cage» – Sylvie Beaudoin

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des