Marie-Louise Tardif remet 18 000$ au Centre Adrienne-Roy

Par Redaction Shawinigan
Marie-Louise Tardif remet 18 000$ au Centre Adrienne-Roy
Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette−Saint-Maurice, en compagnie de Guy Marcouiller, président du conseil d’administration du Centre et de Louise Ayotte, directrice générale. (Photo : courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Le Centre d’intervention en dépendances Adrienne-Roy de Shawinigan a reçu une somme de 18 250$ des mains de la députée de Laviolette−Saint-Maurice à l’Assemblée nationale et adjointe parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (volet forêts), Marie-Louise Tardif.

«Nous avons pris le temps d’écouter et de comprendre la réalité du Centre lors de notre visite en août dernier, explique Mme Tardif. La directrice générale, Louise Ayotte et le président du conseil d’administration, Guy Marcouiller, m’ont démontré avec conviction, humanisme et rigueur que les ressources humaines requises pour recevoir et accompagner les milliers de personnes souffrant de dépendance étaient insuffisantes.»

Nouvelle ressource pour prêter main-forte

Au cours de la dernière année, le Centre Adrienne-Roy a constaté une augmentation considérable de dossiers actifs chez son type de clientèle. Par conséquent, les intervenants se retrouvent avec un horaire de travail très chargé. La direction a su trouver des solutions alternatives temporaires, mais l’embauche d’une quatrième personne à l’intervention devenait une urgence de plus en plus criante pour faire face à ces besoins grandissants.

Cette aide financière permettra donc l’embauche, à temps partiel, d’une intervenante additionnelle pour une période d’un an.

«Nous tenons à remercier très sincèrement madame la députée pour sa compréhension de nos besoins et ceux de notre clientèle, de même que pour toutes les démarches qu’elle a faites dans le but de nous accompagner, souligne la directrice générale du Centre, Louise Ayotte. Sa compréhension de la situation nous permet de recevoir des sommes pour éviter notamment l’épuisement professionnel de notre personnel qui compose tellement avec cette demande croissante de services depuis des mois.»

Il faut préciser qu’une partie de la somme provient du budget discrétionnaire de la députée, par le biais de son programme de Soutien à l’action bénévole. Le reste de la subvention provient de la contribution de quelques ministres qui ont puisé eux aussi dans leur enveloppe discrétionnaire: Jean Boulet, ministre du travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie; Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux; Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, Geneviève Guilbault (Vice-première ministre), ministre de la Sécurité publique; Mathieu Lacombe, ministre de la Famille; Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur; et Éric Girard, ministre des Finances.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires