Mario Gosselin immortalisé: les Cataractes s’effondrent au deuxième vingt

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Mario Gosselin immortalisé: les Cataractes s’effondrent au deuxième vingt
(Photo : Photo Jonathan Cossette)

C’était jour de fête à Shawinigan alors que l’organisation des Cataractes de Shawinigan a procédé au retrait du chandail du #1 en l’honneur de Mario Gosselin (1980-1983). Après une belle cérémonie, les Foreurs de Val-d’Or sont venus jouer les trouble-fêtes en l’emportant 5 à 3, notamment grâce à une poussée de trois buts sans réplique en deuxième période.

Mario Gosselin, accompagné de son épouse et de trois de ses quatre enfants, était touché par cet honneur.

«C’est vraiment spécial! J’en ai vu tout au long de ma carrière, dont le retrait du chandail de Marcel Dionne à Los Angeles. C’est impossible de savoir ce que je le joueur peut ressentir et aujourd’hui, je le sais que c’est vraiment spécial», a-t-il confié.

«On était un petit marché à Shawinigan et on a vraiment senti le sentiment d’appartenance des fans envers la ville et la l’organisation. Les gens étaient derrière nous! Quand monsieur (Claude) Vallée m’a contacté l’été dernier,  j’avais le sentiment d’être important. On faisait partie de la nouvelle vague, de ce moment où on a commencé à bâtir des équipes gagnantes après l’époque des Dynamos.»

Pour revoir la cérémonie de Mario Gosselin : https://www.facebook.com/lhebdodustmaurice/videos/591077094646540/

Dans sa carrière professionnelle, Gosselin a été le gardien #1 des Nordiques de Québec en 1987-1988, aux côtés des Michel Goulet, Peter Stastny et Anton Stastny, en plus d’Alain Côté, entre autres. http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/leagues/seasons/teams/0000471988.html

Sur la patinoire…

Blessés hier soir à Québec, les défenseurs Gabriel Belley-Pelletier et Olivier Desroches n’étaient pas en uniforme.

Les Cataractes ont bénéficié d’une supériorité numérique dès les premiers instants de la rencontre. Vincent Senez a fait une incursion à l’emporte-pièce dans la zone des Foreurs de sorte que même le gardien des Foreurs, Jonathan Lemieux, a figé sur son puissant tir dans la partie supérieure.

Karl Boudrias allait assurer la réplique quelques instants plus tard après que les visiteurs eurent remporté la mise au jeu dans le territoire des Cats. Il a coupé au filet à toute vitesse, pour ensuite surprendre Antoine Coulombe dans la mince ouverture qui séparait son épaule de la barre transversale.

À mi-chemin en deuxième période, Ivan Kozlov s’est amené au filet, mais son tir a été repoussé par Coulombe. La rondelle a cependant atterri au pied du #30 ce qui a profité à Jérémy Michel qui passait par là. Puis les Foreurs sont revenus à la charge 9 secondes plus tard alors que c’était au tour d’Émil Lessard-Aydin de surprendre le jeune Coulombe.

Une autre belle incursion des Foreurs a de nouveau conduit à un beau but en fin d’engagement. Alexandre Couture a accepté une belle passe avant de marquer dans le haut du filet.

Le manque de concentration des Cataractes s’est avéré fatal en deuxième permettant aux visiteurs de se forger une avance de 4 à 1.

Le gardien Marc-Anthony Lambert s’est amené en relève au dernier tiers.

Les Cats se sont rapidement retrouvés en avantage numérique. Le gardien Lemieux a d’abord perdu son bâton en voulant frapper le joueur des locaux posté devant lui avant de lui servir une bonne poussée. Jérémy Manseau en a profité pour le battre hors position. Ce même Manseau allait revenir à la charge, bien posté à la droite de Lemieux, quelque 65 secondes plus tard. L’avance des Foreurs était réduite à un seul but.

Shawinigan n’a pas été en mesure d’inscrire le fameux but égalisateur par la suite. Jacob Gaucher est venu compléter la marque dans un filet désert.

«Je n’étais pas content des gars en troisième période! Les gars étaient trop de bonne humeur après la deuxième période et la dernière fois, on s’était fait prendre. On a écopé de punitions stupides face à une belle petite qui travaille fort, alors ils sont revenus dans le match», a commenté Pascal Rhéaume, entraîneur-chef victorieux.

«On a joué deux bonnes périodes sur trois. On n’a pas eu l’avance souvent cette année, alors c’est probablement ce qui rendait les gars trop heureux entre la deuxième et troisième période. Mais bon, cette victoire est un beau cadeau de Noël.»

«Mentalement et médicalement, c’est une pause qui va faire du bien», a pour sa part confié le pilote des Cataractes, Daniel Renaud.

«Nous avons joué une bonne première période, et une super troisième période. En deuxième période, on a été médiocre! La deuxième période nous a coûté la game!», a-t-il ajouté en confirmant que la blessure à Olivier Desroches était mineur, mais qu’il ne savait pas encore dans le cas de Belley-Pelletier.

2899 spectateurs étaient présents cet après-midi.

Prochains matchs

L’heure de la pause des Fêtes a sonné pour Shawinigan. Ils seront de retour en action les 28 décembre, à Victoriaville, et 29 décembre, à Québec. Le prochain match à domicile aura lieu le 31 décembre, dès 14h, face au Drakkar de Baie-Comeau. Voilà qui marquera le retour du gardien de but Lucas Fiztpatrick en Mauricie.

Transaction de gardiens de but

En effet, les Cataractes ont échangé leur gardien numéro 1, Lucas Fitzpatrick, au Drakkar de Baie-Comeau. En échange, Martin Mondou a mis la main sur le gardien de but Justin Blanchette.

Fitzpatrick, 18 ans, connaissait une saison en dents de scie à Shawinigan avec 6 gains en 22 matchs. Il présentait une moyenne de buts alloués à 4,82 et un taux d’efficacité à .867.

Antoine Coulombe était en train de lui ravir le poste de gardien #1.

Blanchette, né 10 jours après Fitzpatrick, avait un dossier de 8 gains, 3 revers et 1 autre en surtemps. Sa moyenne s’élevait à 3,11, tandis que son pourcentage d’arrêt est à .888. C’est Kyle Jessiman (15-5-0 (2.75 et .904) qui s’est élevé au poste de #1 chez le Drakkar.

Fait plutôt cocasse, Fitz devait fort probablement changer de numéro de chandail alors que le #1 de Mario Gosselin a été retiré au plafond du Centre Gervais Auto cet après-midi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des